à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Divertissements > Gastronomie
 

Lyon est bien le patron
 

Réaliste à défaut d’être dominateur, l’Olympique Lyonnais a réussi un gros coup en remportant le choc face à Bordeaux (2-1) lors de la 14e journée. Avec désormais neuf points d’avance sur son adversaire et sept sur Marseille, l’OL s’envole en tête du classement de L1.


Le début de match, très engagé fut maîtrisé par Bordeaux avec notamment une possession de balle insolente (67%). Et il a fallu toute la classe de Lloris pour éviter un naufrage d’entrée devant Wendel (11e) puis Gourcuff (23e), sans compter que Boumsong a sauvé son équipe sur sa ligne en repoussant un tir de Chamakh (11e).

Mais même si l’OL avait tenté une réplique par Govou (arrêt extraordinaire de Valverde, 19e), Lyon a tué le match en cinq minutes. D’abord, un somptueux une-deux Fred-Benzema avec passe aveugle du Brésilien pour l’international français, qui a inscrit son neuvième but de la saison (33e). La deuxième mèche est partie de Källström, qui a envoyé un missile dévié par Planus dans la lucarne de Valverde (38e).

La classe et le réalisme lyonnais ont étouffé les envies girondines de revenir sur Lyon au classement. A la pause, la messe était dite. Le seconde mi-temps a été elle maitrisée par Lyon qui tenait sa proie entre ses griffes.

Les Marine et Blanc ont quand même instillé un petit doute avec la réduction, trop tardive, du score par le renard Cavenaghi (81e) sur une coup franc que la défense lyonnais a regardé passer.

La saison passée, le Championnat s’était joué à peu de choses entre Lyon et Bordeaux. Quatre points. Et lors du décompte final, les deux confrontations directes entre les deux cadors - remportées par Lyon haut la main (3-1 et 4-2) - avaient pesé très lourd. Si ce raisonnement reste applicable cette année encore, alors le club de Jean-Michel Aulas a de bonnes chances de glaner son huitième titre de champion. Lyon est bien le plus fort

Master OL
© Parigones - clabdesign