à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon a le vent en coupe
 

L’Olympique Lyonnais a marqué son territoire en se qualifiant pour les huitièmes de finale de la Coupe de France - épreuve dont il est tenant du titre - en éliminant une équipe de Marseille limitée et truqueuse hier soir à Gerland.


L’OM, qui se présentait plein d’ambition, a été pris à froid sur un but de Benzema dès la 2e minute. Par la suite les Lyonnais, qui ont fini le match à dix, ont bien géré leur avance et même frappé deux fois sur les montants de la cage de Mandanda. De leur côté, les Marseillais sont globalement passés à côté de leur match et n’ont été vraiment inquiétants qu’en fin de rencontre.

Sur une relance du gardien, Zubar perdait le ballon suite au pressing de Delgado. Ce dernier adressait immédiatement un centre à ras de terre sur lequel Mandanda ne pouvait intervenir. Placé au deuxième poteau, Benzema n’avait plus qu’à s’appliquer avec l’intérieur du pied droit pour marquer.

Malheureux, les Marseillais assistaient même la sortie de leur attaquant Bakari Koné, blessé dans un choc involontaire avec son ancien partenaire niçois Hugo Lloris. Il était remplacé par l’ancien Lyonnais Hatem Ben Arfa qui était hué dès son apparition sur le gazon.

Sans vraiment se livrer, l’OL contrôlait globalement les débats et privait les Marseillais de véritables occasions jusqu’à la pause. Il s’en fallait même d’un rien pour que Delgado ne double la mise sur un bon service de Benzema (12e).

Benzema s’illustrait dès le début de la seconde période. Servi à la limite du hors jeu, le buteur du septuple champion de France décochait une frappe du pied gauche qui s’écrasait sur le montant droit de la cage de Mandanda (48e).

Déjà heurté, le match devenait très tendu. Harcelant le lyonnais Keita déjà averti et visiblement énervé, les marseillais parvenaient à le faire disjoncter et à s’accrocher avec Brandao. L’altercation se soldait par un deuxième avertissement pour Keita, qui devait ainsi rallier prématurément les vestiaires (63e).

L’OL se procurait encore une grosse occasion quand sur un énième coup-franc de Juninho la balle se fracassait sur la barre transversale (82e).

Les toutes dernières minutes étaient dominées par les visiteurs et il fallait un sauvetage de Lloris sur un tir de Sylvain Wiltord pour préserver le succès des Lyonnais qui n’ont encaissé d’un but au cours de leurs 6 derniers matches.

Au tour suivant, l’OL se rendra à Lille pour des retrouvailles de Claude Puel l’entraîneur lyonnais, avec son ancien club.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign