à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Autre sport : Rugby
 

Le L.O.U. frappe fort
 

Le L.O.U., dominé toute la deuxième mi-temps, s’est imposé face aux Rochelais (19-18) grâce à un essai à la dernière minute de jeu. Un très bon coup qui place les Lyonnais en deuxième position au classement. La Rochelle, en revanche, est assommée.


Les Rochelais peuvent s’en vouloir. Après une première période assez terne, les Maritimes ont pris les choses en main au cours d’une deuxième période qu’ils ont parfaitement maîtrisée grâce à la botte de Benjamin Dambielle (une seule pénalité manquée aujourd’hui sur sept tentées), jusqu’à ce coup du sort.

Au départ d’une mêlée anodine sur la ligne médiane, à deux minutes du coup de sifflet final, Brice Salobert part au ras. La défense rochelaise est prise à revers et le demi de mêlée lyonnais s’enfonce dans la défense. Il trouve en soutien James Baylet à l’extérieur. Ce dernier prend le périphérique le long de la ligne de touche pour inscrire un essai inespéré pour le Lou.

Dans la foulée, le pied de Pierre-Yves Montagnat ne tremble pas et permet à son équipe de prendre l’avantage (18-19). Dambielle tentera bien un dernier drop à la dernière seconde des soixante mètres mais pour une fois son pied ne fut pas assez précis. Duel de buteurs

Car avant ce magnifique hold-up des Lyonnais, Dambielle avait été impeccable pour les siens. Six pénalités, deux en première mi-temps, quatre en seconde, permettaient au Stade rochelais de rester invaincu à Marcel-Deflandre cette saison.

En face, Pierre-Yves Montagnat, était aussi en forme avec 100% réussite (trois pénalités réussies). Les deux meilleurs marqueurs de ce championnat de Pro D2 se livraient un beau duel et avec un drop de Xavier Sadourny, les Lyonnais rentraient à la pause avec un avantage de trois points (6-9).

Roux manque deux essais

Rentrée avec de meilleurs intentions en seconde période, la Rochelle peut véritablement s’en mordre les doigts. Les hommes de Serge Milhas laissèrent des points en cours de route, notamment sur deux actions qui auraient dû se conclure par un essai.

Mais par deux fois le centre Vincent Roux ne fut pas en réussite. La première, en toute fin de première période, suite à un drop trop court de Alexandre Gomez, Sébastien Boboul relançait et passait en revue plusieurs défenseurs lyonnais. Roux en soutien tapait au pied sur une passe trop basse de Boboul.

Derrière, le centre rochelais avait le champ libre mais au moment de récupérer le ballon à la main, il s’emmêlait les pinceaux et ne parvienait pas à concrétiser un essai que l’on pensait tout fait. La deuxième, en seconde période, suite à plusieurs temps de jeu de ses avants, la balle arrivait à l’aile, le décalage semblait fait mais Roux commettait un en-avant.

© Parigones - clabdesign