à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

L1 : L’OL réagit en champion
 

Une grande soirée hier à Gerland remplie de 38 775 spectateurs avide de voir la réaction des Lyonnais. L’OL à tenu son rang et cette fois sa qualité technique a prévalu pour l’emporter sans que le sort ne s’acharne sur l’équipe.


LYON (Reuters) - Comme il en a l’habitude depuis le début de saison, Lyon a prouvé qu’au pied du mur il savait retrouver les vertus nécessaires à sa réhabilitation, vertus qui lui ont permis vendredi de battre Marseille 1-0 pour reprendre la tête du championnat de France de football.

A l’instar de Lens (vaincu 1-0 après le premier échec de la saison à Sochaux), d’Auxerre (venu en leader avec l’envie d’assurer le passage de relais mais renvoyé 3-0), de Bordeaux (battu 4-2 après l’élimination en Ligue des Champions), Marseille a appris à ses dépens que, blessés dans leur orgueil, les champions de France savaient se reprendre.

"Cela n’efface jamais ce qui s’est passé, mais cela fait du bien au moral et au classement", résume Paul Le Guen l’entraîneur.

La série de désillusions récentes n’a donc pas fait trembler les Lyonnais.

"Il ne faut pas vivre sur le passé, insiste de son côté Vikash Dhorasoo, encore intenable dans son rôle d’homme à tout (bien) faire au milieu de terrain. C’est en fin de saison qu’on fait les bilans."

"Mais c’est vrai qu’on a perdu trois grosses compétitions (les coupes européennes et la Coupe de France), et il faut désormais se rattraper sur le championnat et la Coupe de la Ligue."

Moins de six jours ont donc passé depuis la déconvenue en Coupe de France (élimination sans gloire 0-1 à Libourne, club de CFA) ; mais ce laps de temps a suffit pour redresser la barre.

"ATTITUDE DE CHAMPION"

"C’est certain que les mots employés tout au long de la semaine, c’était orgueil et fierté", explique Paul Le Guen, l’entraîneur. C’étaient des mots logiques et normaux dans ce genre de circonstances."

"Ce sont quand même des Champions, rappelle le technicien breton. Et même si ce qu’ils ont produit à Libourne était indigne de leur statut, ce titre l’an passé, ils ne l’ont volé à personne. Ils sont allés le décrocher en s’appuyant sur des qualités. Ils sont les champions, mais il faut qu’ils affichent tout le temps une attitude de champions."

La rencontre a basculé à la 41e minute, sur un corner de Juninho, repris victorieusement par Peguy Luyindula après une première tentative de Sidney Govou.

Et contrairement à toute une série de rencontres (5) à sa portée, mais où dans les ultimes secondes, ses adversaires sont revenus à la marque (5 nuls face à Guingamp, Troyes, Nice, Montpellier et Sedan), ce rendez-vous au sommet s’est soldé par un succès.

Avec un but inviolé. Pour la 16e défense de Ligue 1, ce fait est rare : à quatre reprises (seulement) sur 20 matches, Grégory Coupet n’est pas allé chercher le ballon au fond des filets (Lens, Auxerre, Rennes et Ajaccio).

Face à l’OM et pour la première fois depuis le 26 octobre, l’OL gagne sans encaisser.

"Le fait de ne pas avoir encaissé de but, notamment dans les cinq dernières minutes, le fait aussi de ne pas avoir concédé d’occasions pratiquement durant tout le match, peut nous rendre plus confiants et plus optimistes pour la suite", note Paul Le Guen.

"On a envie de faire des matches sans prendre de buts, dit l’ex-défenseur. On a envie d’être plus costauds. On aurait pu y arriver plusieurs fois, mais il a manqué trois fois rien qui représentait au final, beaucoup."

Le reste de l’info sur Yahoo.fr

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign