à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Divertissements > Apéros & Afterworks
 

Simple comme un panneau lumineux
 

En passant avec succès au révélateur du 101e derby de l’histoire contre Saint-Etienne (4-1), l’Olympique Lyonnais lance idéalement un mois de février qui s’annonce capital.


L’affront d’une défaite à Gerland est désormais lavé pour le septuple champion de France, surpris en septembre dernier sur sa pelouse par son rival stéphanois venu balayer plus de 16 ans d’insuccès dans l’histoire centenaire de l’opposition entre les deux clubs.

Lyon, dominé à Gerland à l’aller 1-0, a nettement battu Saint-Etienne 4-1 sur le terrain de son rival régional au terme d’un bon derby, surtout en première période au cours duquel l’OL, mené et en difficulté, a su inverser le résultat pour rester au contact des leaders.

Avec trois buts d’écart, l’Olympique lyonnais n’avait jamais remporté une victoire aussi large au stade Geoffroy-Guichard.

Lyon, qui n’avait plus gagné depuis le 15 janvier et son succès sur Lorient (3-0), rejoint le Paris SG sur la 3e marche du podium, les deux équipes étant en parfaite égalité (38 pts), tandis que l’ASSE, qui restait sur deux succès, est désormais 6e (35 pts).

Les Stéphanois, entrés dans la partie avec détermination et dominateurs dans l’entrejeu, avaient ouvert la marque par Carlos Bocanegra qui reprenait au premier poteau un coup franc joué de l’aile gauche par Dimitri Payet (13e).

Les Lyonnais ont égalisé avant de prendre l’avantage en profitant de l’une des faiblesses chroniques des Verts : les phases arrêtées défensives excentrées. Bafétimbi Gomis a ainsi été déterminant pour son équipe, alors en difficulté face à la pression des Verts, en remettant les deux équipes à égalité en reprenant un corner joué de l’aile gauche par Yoann Gourcuff sur lequel le gardien Jérémie Janot oubliait de sortir avant que le ballon ne soit mal dégagé par la défense de l’ASSE (28e).

L’OL a porté le score à 2-1, Mustapha Bayal marquant contre son camp de la tête après une première reprise de la tête de Cris au premier poteau sur un corner joué, là encore, de l’aile gauche par Gourcuff (40e). En seconde période, les Verts ont baissé physiquement et permis à leurs adversaires de prendre le contrôle du match.

Lyon parvenait ainsi à inscrire un 3e but par Michel Bastos qui profitait d’une mauvaise intervention de Bayal, encore, à la réception d’un coup franc joué de son camp par Hugo Lloris (69e).

Dans le temps additionnel, Jimmy Briand ajoutait un 4e but en reprenant un centre de la droite de Cesar Delgado (90+1).

Master OL
© Parigones - clabdesign