à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Bafé, la bonne fée de l’OL.
 

Bafétimbi Gomis a hier soir lancé sur de très bons rails l’Olympique Lyonnais vers une magnifique victoire 2-0 en Ligue des Champions contre les octuples champions de Croatie, le Dynamo Zagreb. La route est encore longue mais la victoire est belle.


A ce train là, Bafé Gomis risque de faire très mal cette saison. Déjà auteur de six buts en huit matches de championnat, il a hier soir inscrit son deuxième but européen cette saison (huit depuis son arrivée à l’OL). Huit buts en douze matches toutes compétitions confondues, voilà qui vous classe un buteur.

A l’occasion de son 100e match en Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais n’a pas eu à forcer son talent pour venir à bout du Dinamo Zagreb (2-0). Favori de cette confrontation, les Gones prenaient le jeu à leur compte dès le coup d’envoi et asphyxiaient les visiteurs qui peinaient à sortir de leur camp. Gomis (3e) et Gonalons (17e) tentaient de rapidement concrétiser cette domination mais leurs tentatives fuyaient le cadre. Dans une forme internationale depuis le début de sa saison, Gomis confirmaient finalement ses excellentes dispositions en ouvrant le score d’un magnifique lob qui laissait Kelava sans réaction (1-0, 23e). S’ils baissaient quelque peu de régime après cette ouverture du score, les hommes de Rémi Garde gardaient la maîtrise des débats, le club croate ne parvenant pas à se créer le moindre mouvement dangereux. Les locaux redonnaient même un coup d’accélérateur à l’approche de la pause. Koné reprenait victorieusement un corner de Grenier et permettait aux siens de regagner les vestiaires avec deux buts d’avance (2-0, 42e). Un avantage des plus logiques.

Après avoir fait le plus dur en première période, les Gones contrôlaient globalement la rencontre après le repos. Certes, le Dinamo revenait sur la pelouse de Gerland avec plus de conviction mais les coéquipiers de Leko manquaient cruellement de talent et d’inspiration dans leurs offensives, tranquillement annihilées par une arrière-garde lyonnaise des plus sereines, à l’image d’une charnière Koné-Lovren impériale. Bien protégé, Lloris attendait la fin de match pour montrer l’étendue de son talent (72e, 84e). A défaut d’être brillants, les Lyonnais géraient assez tranquillement leur match jusqu’au coup de sifflet final et s’imposaient sur le score acquis à la pause. Les Rhodaniens profitent de cette victoire pour s’installer à la deuxième place de groupe derrière le Real Madrid qu’ils retrouveront dans trois semaines.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign