à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Autre sport : Basket
 

Parker lance la saison de l’ASVEL
 

Tony Parker n’a pas manqué ses retrouvailles avec la Pro A vendredi soir et a permis à l’ASVEL de dominer le Paris-Levallois à l’Astroballe (75-73) grâce notamment 21 points pour TP meilleur marqueur de sa nouvelle équipe temporaire et 6 passes décisives.


Le meneur des Bleus et des Spurs de San Antonio faisait en effet son grand retour en Pro A, dix ans après son départ pour la NBA. Et ce face au club de ses débuts, le Paris-Levallois.

Un excellent bilan

Le moins que l’on puisse dire, c’est que TP n’a pas manqué ce rendez-vous, dans une Astroballe pleine à craquer, avec une victoire à la clef contre le PL (75-73), la première de la saison pour l’ASVEL. Et une très belle feuille de match pour lui. 21 points à 7/13 aux tirs, 5/5 aux lancers-francs, 3 rebonds, 6 passes décisives, 2 interceptions, 7 fautes provoquées et un total de 23 à l’évaluation ! Le tout avec 3 pertes de balles. Surtout que ledit Tony Parker n’a qu’une semaine d’entraînement dans les jambes, lui qui n’avait plus joué depuis la finale de l’EuroBasket.

Si Tony Parker a été le grand bonhomme de la rencontre, c’est néanmoins l’Américain Phil Goss (11 pts), qui a rentré le panier du match, un tir primé dans la dernière minute sur un service de… Tony Parker.

L’ASVEL avait commencé le match sur un rythme effréné et terminait le premier quart sur un 9-0 (29-14, 10e). La machine verte s’entreillait un peu par la suite, les trois points parisiens commençaient à rentrer (39-33, 19e) et il n’y avait finalement que 9 points d’écart à la mi-temps (42-33 MT).

Lamont Hamilton (14 pts, 9 rbs), David Noel (9 pts, 5 rbs) et autre Vincent Masingnue (8 pts, 5 rbs) faisaient parler leur physique à l’intérieur (44-46, 24e) et le Paris-Levallois attaquait les dix dernières minutes en tête (51-55), tandis qu’Eric Chatfield (16 pts, 4/7 à 3 pts) et les Parisiens se prenaient à rêver à un deuxième succès en deux matches… En vain.

Prochain rendez-vous pour l’ASVEL de Tony Parker ? Dès vendredi prochain, avec un choc face à Gravelines-Dunkerque.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign