à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Esprit > Economie
 

Le Japon s’implante à Lyon
 

Depuis début janvier, Toshikatsu Aoyama et une petite équipe se sont mis au travail dans un salon de l’hôtel Hilton avant de s’installer dans des locaux boulevard Stalingrad. Une présence officielle de Japon à Lyon après plus d’un demi-siècle d’absence.


Un bureau consulaire du Japon à Lyon

Plus de cinquante ans après avoir été fermé pendant la seconde guerre mondiale, un bureau consulaire du Japon ouvre à nouveau ses portes à Lyon. Un événement heureux pour les Japonais de la ville et de la région qui auront ainsi une antenne leur permettant de régler sur place formalités et problèmes au quotidien. Même si dès les années cinquente des consuls honoraires, personnalités éminentes du monde des affaires comme Jean Pila, Louis Michallet et Louis Freidel se sont dévoués successivement pour assurer la présence d’un consulat honoraire qui continuera de fonctionner, ce bureau permettra d’intensifier les échanges économiques et culturels entre Rhône-Alpes et le Japon, et également entre les deux villes jumelées Lyon et Yokohama.

Toshikatsu Aoyama est un consul de carrière. Il arrive d’Indonésie où il était en poste à Djakarta depuis un peu plus de trois ans en tant qu’attaché pour la coopération économique entre le Japon et l’ASEAN (regroupement des pays asiatiques). Auparavant il travaillait au ministère des Affaires étrangères à Tokyo. Marié, père de deux garçons (18 et 14 ans), il prend ses fonctions à Lyon sans sa famille qui reste au Japon pour raisons scolaires.

Pourquoi une antenne consulaire à Lyon ? D’après un recensement effectué en septembre dernier, il y a actuellement 1 800 Japonais en Rhône-Alpes et 1 150 sur le seul département du Rhône. Cinquante et une entreprises japonaises sont installées dans les abords immédiats de Lyon et il a paru important au gouvernement d’installer une antenne consulaire. Monsieur Louis Freidel qui est consul honoraire et s’est beaucoup investi continue bien entendu d’exercer ses fonctions. Le Japon est actuellement représenté par l’ambassade à Paris et deux consulats généraux, l’un à Marseille, l’autre à Strasbourg.

Quelles vont être les activités de l’antenne consulaire ? Mon rôle et celui de ma petite équipe (nous sommes trois pour l’instant mais très vite nous devrions être six), est de traiter toutes les affaires consulaires comme l’établissement des passeports, des visas, des actes de mariage etc.. Mais nous aurons aussi essentiellement à apporter aide et conseils aux entreprises japonaises, notamment en ce qui concerne l’emploi, les formalités et les différentes législations. Nous continuerons le travail entrepris avec le JETRO, l’unique antenne provinciale du centre japonais du commerce extérieur installé à Lyon en 1994 sous l’impulsion de Raymond Barre. Nous conseillerons également les entreprises de Rhône-Alpes qui souhaitent s’installer ou exporter au Japon. Il y a actuellement 600 entreprises françaises implantées dans notre pays et nous espérons que d’autres sociétés seront tentées de venir chez nous. Enfin, en matière culturelle nous développerons les échanges ou la venue de manifestations. Le 1er mars prochain un spectacle de danse sera donné au théâtre de la Croix-Rousse avec de grands artistes japonais.

Le reste de l’article de Gisèle Lombard sur LeProgres.fr

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign