à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

Paul Le Guen fait ses choix
 

« Libéré » de toutes les compétitions qui auraient pu lui imposer d’économiser certains joueurs, Paul Le Guen a décidé de travailler avec un groupe restreint pour remporter ce titre qui sauverait la saison du club. Une équipe type s’est même dessinée et certains auront du mal à y faire leur trou.


Après la victoire sur Sochaux, à vos yeux, Lyon s’est-il réhabilité de ses récents déboires ?

Il en faudra beaucoup plus, pour que nous puissions parler de réhabilitation. En fait, seule la réalisation de l’objectif final nous permettra de nous réhabiliter. Pour moi, la victoire de ce soir n’est qu’une étape, même si nous avons marqué beaucoup de buts. Maintenant, je reconnais que les joueurs ont été très bons par moments et je suis très satisfait de l’état d’esprit qu’ils ont affiché.

Lyon est-il enfin relancé ?

Je l’espère, mais nous avons un calendrier très difficile. Quoi qu’il en soit, cette victoire nous fait du bien. Nous savons que nous pouvons atteindre notre objectif, mais à condition de ne pas se voiler la face. Ce soir, il y a eu du positif et du négatif. Et nous devons nous souvenir de tout, si nous voulons continuer notre progression.

La nouvelle stratégie de PLG

Il semblerait que Paul Le Guen ait trouvé son équipe type. En recherche d’équilibre et de régularité depuis plusieurs semaines, c’est plutôt une nouvelle pour l’OL. Cela va néanmoins faire quelques déçus dans les rangs de l’équipe. Et notamment au milieu de terrain. Car PLG est adepte d’un 4/4/2 classique avec deux récupérateurs axiaux dans l’entrejeu et deux joueurs chargés d’animer le jeu sur les côtés. Il semblerait qu’il ait abandonné l’idée de se servier de trois animateurs du milieu : Carrière, Dhorasoo et Juninho. Il y un donc un homme de trop. Qui sera là en back-up sur le banc pour les 2 autres ? Parmi ces trois là, Vikash Dhorasoo, le meilleur Lyonnais depuis le début de la saison, est intouchable. En revanche, ses deux partenaires ont alterné le très bon et le moyen.

Le Guen a penché pour Juninho pour les deux derniers matchs mais ce dernier est suspendu pour la rencontre à Bollaert pour la revanche de la "finale" du championnat 2002. Si Carrière performe mercredi soir, "Junio" pourrait s’en mordre les doigts.

Du côté des jeunes pousses, Alexandre Hauw, entraperçu cette saison à quelques reprises, peut se demander s’il rejouera un jour cette saison.

Balmont est à peu près dans le même cas même s’il plutot dans la catégorie des récupérateurs. Sur cette ligne, à l’exception de Mahamadou Diarra, désormais installé dans son fauteuil de titulaire en raison de ces prestations majestueuses, ni Philippe Violeau, ni Florent Balmont ne semblent en effet entrer dans les plans de Paul Le Guen. Il a en effet choisi de repositionner Patrick Müller dans l’entrejeu.

En défense et en attaque, les Laville et Deflandre d’un côté, Vairelles et Née de l’autre, ne devraient plus souvent être titulaires d’ici la fin le saison. Il leur reste encore quatre jours pour trouver un club et avoir des chances de fouler les terrains cette année.

Paul Le Guen, sauf accident contre Lens ou Nantes, est convaincu d’avoir trouvé la formule qu’il cherchaut en limitant son groupe et ne reviendra vraisemblablement plus sur ses choix.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign