à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

L1 : Un rocher à gravir pour l’OL
 

Face au seul objectif de la fin de saison pour l’Olympique Lyonnais qui est de "conserver le titre", Monaco tout nouveau leader de la L1, est-il un rocher inatteignable pour l’Olympique Lyonnais ?


Même s’il restera 12 rencontres après le déplacement à Monaco mardi, l’Olympique Lyonnais n’a plus du tout de droit à l’erreur.

Quatrièmes à un point du trio de tête qui comprend Monaco, les champions de France ont toutes les raisons de ne pas perdre en principauté lors de la 26e journée.

"C’est un nouveau tournant", explique Christophe Delmotte. "Car Monaco est un concurrent direct pour le titre. Et à nous de remettre les pendules à l’heure."

Car les Lyonnais ont une double motivation pour penser revanche à la veille de ce déplacement.

"On sait que tous les matches face aux équipes de tête sont importants," pense Paul Le Guen, l’entraîneur. "Celui-ci l’est encore plus car nous devons nous racheter des deux points perdus devant Nantes et du match aller."

Le 21 septembre, l’AS Monaco mettait en effet un terme à une longue invincibilité des Lyonnais sur leur pelouse (30 matches sans défaite soit près de deux ans) en l’emportant 3-1.

"Il faut retrouver nos qualités affichées à Lens, il y a une semaine", explique Christophe Delmotte. "Monaco n’a pas toujours la possibilité de développer son jeu.

Alors que l’on pensait l’équipe de Paul Le Guen bien lancée après sa double démonstration, offensive devant Sochaux (4-1) et hors de ses bases à Lens (2-2), elle a de nouveau piétiné devant Nantes (0-0).

Ce parcours en dents de scie ne lui donne donc ni la sérénité nécessaire, ni le classement souhaité.

Pour Eric Carrière, ce match "n’est pas aussi capital car si nous gagnons derrière tous nos matches d’ici la fin de saison, nous serons champions. Alors, Monaco reste seulement un rendez-vous comme les autres, importants." Un bel optimisme pour une équipe qui n’est pas un monstre de régularité depuis le début de la saison.

Lyon reste sur une série de trois matches sans défaite, avec un succès sur Sochaux (4-1) et deux nuls (à Lens, 2-2 et devant Nantes, 0-0).

Pour cette rencontre, Paul Le Guen sera toujours privé de ses deux attaquants, Sonny Anderson qui soigne jusqu’à fin février son claquage à l’adducteur droit et Frédéric Née qui soigne des douleurs à la cuisse et au mollet.

Les bilan des dernières confrontations est le suivant :
- 2001-2002 2-1
- 2000-2001 0-2
- 1999-2000 1-0
- 1998-1999 0-1
- 1997-1998 2-1 Alors est-ce le tour de l’OL cette année ?

Composition probable des équipes de Monaco et de Lyon, opposées mardi soir au stade Louis-II (20h45) :
- Monaco : Roma - Cubilier, Squillaci, J. Rodriguez, Evra - Marquez, Bernardi - Giuly, Gallardo (ou Prso), Rothen - Nonda
- Lyon : Coupet - Chanelet, Caçapa, Edmilson, Delmotte (ou Brechet) - Juninho, Diarra, Mueller, Carrière (ou Dhorasoo) - Luyindula, Govou
- Arbitre : M. Layec

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign