à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Autre sport : Basket
 

Basket : Lyon-Villeurbanne à la peine
 

Nancy, survolté, a dominé (86-79) une équipe de Villeurbanne émoussée par son exploit à Madrid jeudi en Euroligue, dimanche en match décalé de la 16e journée du championnat ProA de basket-ball messieurs.


- A Nancy : Nancy bat Villeurbanne 86 à 79 (15-21, 22-26, 23-20, 26-12)Arbitres : MM. Bichon, Roman, Bardera. Spectateurs : 5000 environ

- Nancy :

  • 31 paniers (dont 7 sur 19 à 3 pts) sur 70 tirs - 17 LF sur 23 tentés - 41 rebonds - 17 passes décisives - 9 balles perdues - 23 fautes personnelles
  • Marqueurs : Autry (27), Masingue (19), Garcia (15), Jennings (10), Lokhmanchuk (1), Zianveni (14)

- Villeurbanne :

  • 29 paniers (dont 6 sur 12 à 3 pts) sur 55 tirs - 15 LF sur 23 tentés - 30 rebonds - 23 passes décisives - 14 balles perdues - 24 fautes personnelles - Giaffa (40), Owens (40)
  • Marqueurs : Owens (11), Smith (16), Bonato (8), Mrazek (3), Marcelic (2), Giffa (7), Frigout (7), Gulyas (14), Evtimov (11)

Villeurbanne, d’entrée en tête grâce à trois paniers à trois points, avait pourtant compté jusqu’à 15 points d’avance en première période (23-38, 16e). Dans le sillage d’un excellent Robert Gulyas, les Rhodaniens atteignaient la pause avec 10 longueurs d’avance (47-37).

En face, le SLUC Nancy avait préservé ses chances grâce à Vincent Masingue, auteur des 12 premiers points de son équipe dans le premier quart-temps, et à un Adrian Autry saignant. L’arrière américain était d’ailleurs un grand artisan du retour de son équipe en seconde période (19 points).

Si les Lorrains étaient encore menés de 14 points à la 24e (43-57), ils grignotaient leur retard sous l’impulsion du trio Autry-Jennings-Masingue, auteur de 20 des 23 points du troisième quart-temps.

Nancy, très solide en seconde période (2 balles perdues seulement), finissait par repasser en tête à la 36e grâce à un panier à trois points d’Autry (70-69) et, malgré la combativité de Vasco Evtimov et deux shoots primés de Steven Smith dans le "money time", le SLUC enfonçait le clou par Maxime Zianveni (86-79).

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign