à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

L1 : OL, c’est mieux comme ça ...
 

On attend toujours le retour de Sonny mais hier soir on a constaté le retour des attaquants : Sidney et Peguy. Une belle domination de bout en bout face à une assez faible équipe bretonne, il faut bien l’avouer. Mais le bilan est globalement positif.


Sous les critiques régulières depuis qu’il est titulaire en remplacement de Sonny, Peguy Luyindula ne retrouve pas le sourire même quand il marque deux buts en un match. On peut lui reprocher son manque de mobilité mais il a une qualité c’est qu’il sait être là où il faut dans la surface de décision.

Que dire de Sidney Govou, sinon qu’il a été brillantissime avec une passe décisive et une merveille de but en plein course suite à un jeu combiné à une touche de balle avec Carrière tout simplement merveilleux. On aurait presque retrouvé les mouvements limpides du match comme l’Inter sur cette action là.

Les Rennais avaient pourtant bien entamé la rencontre notamment par Piquionne, qui se retrouvait seul devant Vercoutre après une course étonnante de facilité au sein d’une défense un peu inerte (4).

Par la suite, l’OL se mit à dominer nettement, ouvrant la marque sur un coup franc de Juninho (16). Peu après, le Brésilien, à la suite d’une action sur la gauche de Luyindula, poussait Durand à un arrêt réflexe. Dans la continuité, sur la contre-attaque, Vercoutre appréciait mal la trajectoire d’un centre adressé de la gauche par Le Lan et Delaye égalisait tout en ayant contrôlé le ballon de l’avant bras gauche mais involontairement selon l’arbitre (22).

Delmotte, sur un magnifique coup-franc décalé par Juninho, manquait le cadre de justesse sur coup franc d’une magnifique frappe de l’extérieur du gauche. Vu de Jean Bouin, on aurait dit qu’elle allait se loger dans la lucarne... Les occasions s’accumulaietnt : ainsi pour Violeau après un une-deux avec Govou (28, 29). Mueller, de la tête sur corner, envoyait aussi le ballon à côté (32), avant que Durand ne stoppe une tentative de Carrière détournée par un défenseur rennais (34).

L’OL prenait l’avantage juste avant la mi-temps. Luyindula, au deuxième poteau, se jouait du marquage de Puygrenier pour marquer de la tête après un centre adressé de la droite par Govou étincellant pour conserver sa balle sur l’aile et centrer à la perfection (45). Dans le temps additionnel, Juninho sur coup franc était, de son côté, très proche d’ajouter un troisième but (45+1).

Au retour des vestiaires, l’OL confirmait sa supériorité sur une formation bretonne réduite à dix après l’exclusion de Bourillon pour un second carton jaune (53). Arribagé repoussait sur sa ligne un tir de Juninho (52), avant que Durand ne détourne une tentative de Luyindula (54). L’OL portait le score à 3-1 avec un but de Govou inscrit de 18 mètres le fameux but que l’on a décrit en introduction (62). Quelques minutes plus tard, Luyindula, sur la seconde passe décisive de Carrière de la soirée, marquait en force pour clôturer le score (73).

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign