à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Divertissements > Bandes Dessinées
 

Les Innommables, la suite ...
 

"Les Innommables" vous connaissez ? Non ! Alors les Parigones vont vous aider à les découvrir...


Cette série est né voilà plus de 10 ans maintenant, en nous livrant ce nouveau volet des aventures du fameux Trio (Mac, Tony et Tim), les auteurs nous permettent de nous replonger dans l’univers de la guerre froide, de la décolonisation... De bouge en tripot, de bordel chinois en envoûtement et conflit macabre, vous découvrirez des dessins somptueux et des répliques digne de Audiard...

Ecoutons le témoignage de Yann dans "Auracan" il y a maintenant quelques années : "On a eu très vite deux séries acceptées chez Dupuis. Conrad a d’abord eu une série sur scénario de Cauvin. Ce projet ne s’est jamais concrétisé parce que Cauvin n’a jamais eu le temps. De ce fait, il lui a fourré dans les pattes Mythic, alias Smit Le Bénédicte et ils ont commencé une série à deux, Jason. Pendant ce temps là, je me suis retrouvé le bec dans l’eau avec mon dessin. C’est ainsi que Conrad m’a fourni un scénario pour ne pas que je sois trop malheureux, c’était Les Innommables. Moi, je dessinais ça joyeusement. Il repassait dessus ensuite en me disant que c’était nul. Ca m’a horripilé et au bout d’un moment, c’est plutôt lui qui a pris en main le dessin, vu qu’entretemps, l’entreprise avec Mythic n’avait rien donné (...). Il ne reste plus grand chose de mon travail. J’ai beaucoup pleuré".

"Au départ, il s’agissait des aventures de Chuck Willys, une espèce de parodie de Buck Danny. Après deux cases, on en a eu marre et hop, on l’a trucidé et on est parti avec des personnages plus sympathiques."

Conrad (dans Circus) :

"L’idée est née du film Mash qui nous avait fortement impressionnés. On a eu envie de retranscrire l’esprit du film à travers la B.D. Mais les personnages se sont imposés un à un. Pour le premier épisode j’ai écrit le scénario et c’est Yann qui dessinait. En fait nous nous sommes vite aperçus qu’il était plutôt fait pour le scénario et moi pour le dessin. Donc on a travaillé simultanément sur l’un et l’autre et ce n’est qu’à partir du second tome que l’on a commencé à se spécialiser."

Afin de vous mettre en appétit une petite mise en bouche :

Ayant retrouvé Jade, la fille née de ses amours avec la belle Alix, Mac l’a enlevée à sa famille adoptive et il projette de l’emmener en Chine où elle retrouvera sa mère biologique. Même en suivant les pistes désertiques, la traversée des USA réserve toutefois de vilaines surprises...

Fort étrangement, les bleds rencontrés dans le Nouveau Mexique paraissent abandonnés. Personne dans les rues ! Découvert tapi au fond de son confessionnal, un curé apprend à Tony que tous les habitants de la région ont été enlevés par des Martiens.

De plus, à quelques milliers de kilomètres de là, des meurtres ont été commis, on soupçonne trois louches individus d’en être les coupables et d’avoir kidnappé une petite Chinoise…

Or, voici qu’Alix que l’on croyait détenue à Pékin, est inexplicablement retrouvée dans le coffre de la voiture des "Innommables". Mac ignore cependant que pour lui, toutes les conditions d’un bonheur parfait sont donc réunies. Entre Jade et sa mère, les relations s’établissent toutefois brutalement.

Pendant ce temps, au Nord de White Sand, dans une base secrète de l’US Army, se prépare le lancement d’une fusée : sa mission sera "d’atomiser" la lune et de démontrer ainsi la puissance des Américains à ses ennemis "rouges".

De plus, on signale que de cruels nazis se sont évadés d’un camp de prisonniers de la seconde guerre mondiale. Une fois encore, la situation de chacun se complique singulièrement. D’autant que Jade s’est enfuie et semble avoir rejoint sa famille d’adoption. D’autant que le fils porté disparu de celle-ci est réapparu. D’autant que Tony a été capturé par des Allemands nostalgiques du 3e Reich…

Quelques répliques myrtiques :

"Tu aurais pu les frapper un peu plus symboliquement pour exorciser ta colère, Mac !"

"Une star, ça fait encore caca ? - Et comment ! Mais uniquement en technicolor, Tim..."

"Il va y avoir du rouge et du jaune à libérer et à massacrer. On vous expliquera sur place lesquels !"

"Un jésuite qui fricote avec un juif... tout ça n’est pas très catholique !"

"C’est qui, le monsieur qui tue tout le monde ? Tu crois qu’il est méchant ?"

"Péripétie que tout ceci et vaine agitation. Sluurp."

"l’année du tigre commence en beauté...il y a eu des survivants ?"

"Je suis entré à l’armée parce que j’étais tout petit et que je voulais une grande casquette."

"J’ai récupéré le lieutenant, mais j’ai perdu mon cigare."

"La grossièreté, ça ne s’improvise pas."

Vous en redemandez encore ? ? ? ?

Voilà la collection :

- Au nord de White Sands (Yann / Conrad / 2003)
- A L’Est de Roswell (Conrad / / 2002)
- Shukume (Conrad / / 2002)
- Pas-de-mâchoire ( / Conrad / 2000)
- Poupée de bronze ( / Conrad / 1998)
- Cloaques ( / Conrad / 1997)
- Aventure en jaune ( / Conrad / 1996)
- Alix Noni-Tengu ( / Conrad / 1996)
- Au Lotus pourpre ( / Conrad / 1995)
- Ching Soao ( / Conrad / 1995)
- Le Crâne du père zé ( / Conrad / 1994)

Il ne vous reste plus qu’à vous précipiter chez votre libraire préféré ….. Bonne Lecture à tous !

A plus les Aminches….

The Edge.

L’album !!!!

The Edge
© Parigones - clabdesign