à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

L1 : L’OL dans la course finale
 

L’OL est plus que jamais dans la course finale pour le titre de champion de France de L1. Une victoire logique par 3 buts à 1 contre l’équipe d’Ajaccio, les Lyonnais ont également pu apprécier les éclatantes formes actuelles de Govou, Dhorasoo et Juninho ainsi que le retour tonitruant de Sonny Anderson.


L’OL ouvrait la marque d’entrée avec un but inscrit par le Brésilien Juninho qui trompait Trévisan d’une frappe enveloppée du droit après une passe de Violeau (9).

Les Lyonnais dominaient largement la première période. Trévisan repoussait un tir de Govou (12) puis arrêtait en deux temps une tentative de Luyindula, excentré sur la gauche (17). Peu après Govou manquait de justesse la reprise de la tête d’un centre adressé de la gauche par Luyindula (25). Les occasions se multipliaient mais le score ne changeait pas.

Sur leur seule occasion nette de la première mi-temps, les Corses profitaient d’un coup franc généreux sur la ligne de corner tiré par Bernard Diomède (33) et égalisaient par Grégory Lacombe, laissé seul par Caçapa, qui reprenait de la tête. A la décharge du défenseur lyonnais, Diomède s’était une première fois lancé pour tirer puis était revenu sur ces pas pour ajuster son tir à contre-temps.

Toutefois, l’OL parvenait à atteindre la mi-temps avec l’avantage au score à la suite d’un second but inscrit par Juninho qui reprenait victorieusement de volée un magnifique centre adressé de la gauche par Govou (39).

Après la pause, les Ajacciens tentaient bien de réagir mais sans réelles possibilités d’inquiéter la défense lyonnaise.

Les Rhodaniens conservaient globalement la maîtrise du match mais leur jeu restait plutôt improductif. Seuls Luyindula, avec un tir facilement arrêté par Trévisan après une passe dans l’axe de Juninho (53), puis un débordement sur la gauche de Govou, repris de justesse par Grégoire (64) parvenaient à se montrer menaçant pour l’ACA.

A huit minutes de la fin du temps réglementaire, Sonny Anderson, absent sur blessure depuis deux mois et demi, remplaçait Luyindula. Trois minutes après son entrée en jeu, le Brésilien, servi au millimètre par Dhorasoo, portait le score final à 3-1 (87).

Les grandes satisfactions de la rencontre :
- Juninho, toujours aussi habile et ,efficace est un artiste la balle au pied,
- Govou, absolument infatigable, est un poison pour l’arrière latéral chargé de sa surveillance et a sû en permanence venir prêter main forte à la défense quand c’était nécessaire
- Dhorasoo, un vrai métronome, à la technique léchée, à la forme éblouissante, continue une saison en tout point remarquable.
- que dire de Sonny Anderson si ce n’est qu’il L’A fait. Rentrer après 2 mois d’absence et marquer le but qui sécurise la victoire après 3 minutes de jeu, est un acte majestueux. Quoi de mieux pour redonner confiance à lui et à toute l’équipe. Bravo Sonny, vous êtes le patron !

A Lyon (Stade Gerland) : Lyon bat Ajaccio 3 à 1 (mi-temps : 2-1)
- Terrain : bon
- Temps : beau
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 38.786
- Arbitre : M. Lannoy

Buts :
- Lyon : Juninho (9, 39), Anderson (87)
- Ajaccio : Gr. Lacombe (33)

Avertissements :
- Lyon : Müller (66), Dhorasoo (70)
- Ajaccio : Destruhaut (7), Guglielmone (44), H. Alicarte (67)

Les équipes :
- Lyon : Coupet - Deflandre, Müller, Caçapa, Bréchet - Juninho (Delmotte 87), Violeau (cap), Dhorasoo, Carrière (M. Diarra 78) - Govou, Luyindula (Anderson 82)
- Ajaccio : Trévisan - Regragui (Ouadah 81), H. Alicarte (cap), Destruhaut, Collin - S. Grégoire, Moracchini (Connen 73), Robin, Diomède - Guglielmone (Faderne 66), Gr. Lacombe

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign