à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

Lyon met la pression
 

20 octobre 2002 - à Lyon - Jacques DONNAY

Rarement, depuis le début de la saison, l’OL avait semblé maîtriser son sujet à ce point. Face à l’AJA, les hommes de Paul le Guen ont en effet démontré toute l’étendue de leur talent. Les adversaires du champion en titre sont prévenus : il faudra être très fort pour le priver d’un nouveau sacre.


Guy Roux le reconnaissait volontiers à l’issue de la rencontre : « Il ne faut pas faire la moindre erreur individuelle contre ce Lyon-là. Ce soir, les Lyonnais n’ont pas fait de faute et c’est l’équipe qui a démontré le plus de talent tout au long de la rencontre qui l’a emporté. C’est logique. » Bel hommage, rendu par un homme qui connaît le football et qui n’a pas pour habitude de faire des compliments sans raison. Son analyse est d’ailleurs unanimement reprise par ses joueurs. Ainsi Johan Radet avoue : « On a été surclassés dans tous les domaines. » « C’est vrai, nous avons fourni une bonne prestation et je félicite mes joueurs d’avoir aussi bien répondu à mes attentes, répond Paul Le Guen. Ils sont restés concentrés durant tout le match. Il y a vraiment du mieux dans nos productions. Nous montons en puissance et je suis très confiant pour l’avenir. »

Comme on le comprend. Revenu à trois points des leaders (Ndlr : Nice et Auxerre), le champion de France est déjà en embuscade, prêt à se jeter sur la première place, au moindre faux pas de ceux qui le précèdent. Juninho, le triple buteur de la soirée, abonde d’ailleurs dans ce sens. « Nous avions besoin de ces trois points pour ne pas nous laisser décrocher, souligne le Brésilien. La saison est encore longue et nos adversaires savent désormais que nous sommes-là. Ce n’est jamais facile de jouer, quand on sait que derrière un adversaire pousse et qu’il est prêt à saisir sa chance. Nous sommes en position idéale. »

Jean-Michel Aulas n’est pas loin de partager cette analyse. Le président lyonnais, qui rêve de réussir là où ont échoué les derniers clubs champions de France, en signant un nouveau bail au sommet de la Ligue 1, assure : « Il fallait cette victoire pour refaire une partie du terrain perdu sur Auxerre. Le succès acquis ce soir contre les joueurs de Guy Roux, et la manière avec laquelle cette victoire a été obtenue, sont vraiment de bon augure pour la suite du championnat. » Sur le terrain et derrière les micros, Lyon met désormais la pression. Il ne sera pas facile de résister.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign