à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

L1 : Lyon en Champion
 

Lyon a remporté une victoire capitale en s’imposant, au stade Chaban-Delmas, sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (0-1). Grâce à un but de Sonny Anderson, le champion de France s’est posé en principal candidat à sa succession. Et a marqué les esprits.


Le proche avenir dira si Lyon a conquis son second titre consécutif de champion de France sur la pelouse des Girondins de Bordeaux. Mais le tour de force accompli, vendredi soir au stade Chaban-Delmas, augure d’une fin de saison heureuse pour les Lyonnais. Impressionnant rouleau-compresseur, l’OL a réalisé une prestation de haute volée en Gironde. Alliant la solidité d’un bloc imprenable à la subtilité d’une attaque opportuniste. La démonstration laisse les Bordelais sur le bas-côté des illusions perdues. Loin, si loin maintenant - six points - d’un fauteuil de leader sur lequel le roi Lyon est confortablement installé.

Le sourire de Paul Le Guen et la satisfaction de Jean-Michel Aulas ne voulaient d’ailleurs pas dire autre chose à l’issue d’un match parfaitement maîtrisé. Un match où l’OL a su attendre son heure. C’est justement à l’heure de jeu que Sonny Anderson, titulaire pour la première fois depuis longtemps, est sorti de sa boîte pour pousser dans le but girondin une frappe de Juninho mal repoussée par Roux (61eme). Dixième but pour le Brésilien et sixième succès consécutif pour Lyon devant un Bordeaux repoussé, on l’a dit, à six points. Ne demandez pas quel était le chiffre porte-bonheur des Gones, vendredi soir.

Dhorasoo comme chez lui

Comme la saison passée, Lyon s’impose 1-0 en Aquitaine. Comme la saison passée, Sonny Anderson est le buteur providentiel. Faut-il y voir un signe ? Ce succès ne suscite pourtant pas de contestation. Hormis vingt premières minutes intéressantes et dix dernières aussi vigoureuses que désordonnées, les hommes d’Elie Baup ont trouvé leur maître à jouer. Véritable poumon de l’équipe, à la défense comme à l’attaque, Vikash Dhorasoo a accompli l’un de ses meilleurs matchs de la saison. Le petit lutin de l’OL en a profité pour se rappeler au souvenir de son ancienne équipe.

Et si Eric Carrière n’avait pas, à deux reprises (74eme, 81eme) écrasé ses frappes dans la surface, Lyon aurait tranquillement déroulé sa technique et sa science des fins de championnat. Car l’OL semble bien parti pour s’offrir le même sprint que l’an passé. Qu’on se le dise, cette équipe a du souffle et du coffre. A moins de la mettre à raison rapidement, elle prend les rênes d’une rencontre pour ne plus les lâcher. Celles du championnat sont fermement serrées entre ses mains. Monaco et Marseille, peut-être Nantes, devront prendre la foulée du champion de France en titre. Sous peine d’assister, impuissants, à un cavalier seul.

Source Football 365

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign