à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

Anderson offre le nul à Lyon
 

LYON (Reuters) - Un doublé de Sonny Anderson a répondu superbement à celui de l’Argentin Hernan Crespo et a permis à Lyon de décrocher un bon match nul, 3-3, face à l’Inter de Milan, lors de la quatrième journée de la première phase de la Ligue des Champions.


Lyon - qui avait infligé au club italien son unique défaite de la saison, il y a trois semaines à San Siro (1-2) - conserve ainsi la tête du groupe D avec sept points devant l’Inter et Amsterdam (5 pts) et Rosenborg (3 pts).

"On a reculé à chaque fois que l’on a marqué. Il aurait fallu être plus calme quand on avait le ballon. On est leader du groupe, c’est bien pour nous", a commenté Anderson, semblant regretter ce match nul alors que Lyon avait par deux fois mené au score.

Les hommes de Paul Le Guen avait ouvert la marque dès la 21e minute par Sonny Anderson.

Sur une ouverture, Mahamadou Diarra, le capitaine brésilien de l’OL prenait Ivan Cordoba de vitesse et trompait Francesco Toldo d’une frappe puissante dans la lucarne.

Mais dix minutes plus tard, son coéquipier Claudio Capaça marquait contre son camp en déviant un centre en retrait de Javier Zianetti pour Christian Vieri.

LES POTEAUX PAR DEUX FOIS

A une minute de la pause, Eric Carrière redonnait l’avantage aux Lyonnais. Décalé par Vikash Dhorasoo, Juninho débordait la défense et centrait en retrait. Carrière se jetait les deux pieds en avant pour pousser le ballon au fond des filet.

De retour des vestiaires, l’Argentin de l’Inter, Hernan Crespo allait ensuite jeter un froid sur Gerland en inscrivant deux buts en dix minutes.

A la 56e, après un bel arrêt de Grégory Coupet face à Vieri, le ballon revenait dans les pieds de Crespo, seul devant les buts vides.

Dix minutes plus tard, sur un corner de Domenico Morfeo, seul au deuxième poteau, l’Argentin reprenait de la tête pour propulser le ballon au fond des filets, concrétisant la domination des Italiens en deuxième période, qui par deux fois avaient trouvé les poteaux des buts lyonnais.

Mais il en fallait plus pour décourager des Lyonnais poussé par leur public. Sonny Anderson y allait à son tour de son doublé pour remettre les deux équipe à égalité, trois partout, à l’entame du dernier quart d’heure.

Sur un corner de Dhorasoo, Edmilson reprenait et centrait pour Anderson, en pleine course, qui fusillait Toldo pour la deuxième fois de la soirée.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign