à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Réseau > Lyonnais connus
 

Cécile Siméone entre Lyon et Paris
 

Calme et douce, Cécile Siméone poursuit sa route en famille et en toute simplicité … Avec l’ouverture à Lyon de sa boutique « Simone », son univers hippy chic et sa déco épurée, cette fleur du petit écran nous surprend en nous offrant ce qu’elle considère le meilleur de la mode…


Flash back !

A 20 ans, coup de tête à Oullins pour Cécile Siméone qui décide de partir sur Paris pour tenter sa chance… et quelle chance ! En effet, un premier casting pour le web de Canal + et bang ! Elle se fait repérer par Alain De Gref qui la proplulse d’un coup aux heures de grande écoute pour présenter la météo. Cette aventure fabuleuse durera 3 trois…

3 ans de bonheur formidable où Cécile n’a pas vraiment l’impression de travailler, tellement elle est bien entourée… son groupe de potes, ce sont bien évidemment, Edouard Baer, Laurent Bafie, Djamel Debouze et le grand maître Philippe Gildas… Sans oublier Ariel Wizman qui va devenir un véritable ami… Une équipe de choc qui lui fait vivre de nombreux délires, de multiples fêtes mais aussi de grands moments de télé… Cécile n’oubliera jamais tous ces gens incroyables comme Charlton Eston ou Robert de Niro, même si sur le moment elle ne rendait pas vraiment compte de l’ampleur de ce qui lui arrivait…

Mais les belles années de Canal se terminent et la famille se disperse… Même si les propositions télé fusent de partout, Cécile prend des risques en se lançant dans le cinéma et plus particulièrement les courts et moyens métrages dont « Parabellum  » avec José Garcia et Gilbert Melki.

Puis c’est le théâtre qui l’accueille ou pour être plus précis le Ciné théâtre avec « Martial monte à Paris  » produit par Lelouch et réalisé par Marc Hollogne au Théâtre 13 à Montmartre. C’est cette pièce interactive, mélange de théâtre et d’écran réalité qui lui donnera véritablement l’envie de faire du cinéma.

Mais pour cela il faut être très présent sur Paris et courir les castings, ce qui n’est pas la priorité de Cécile en ce moment, en tous cas pas avant deux ans… La priorité est plutôt donnée à sa famille et pour l’instant ça ne va pas changer… Car depuis 1998, Cécile interprète son plus grand rôle… celui de maman d’une petite fille prénommée Jade…

Aujourd’hui Cécile Siméone vit sa vie de femme pleinement et en toute tranquillité… Pourtant, ça n’a pas toujours été facile… Après « coup de foudre, non pas à Notting Hills mais au cours d’un match de boxe à Bercy transmis par Canal avec Dominique Casagrande, qui a l’époque jouait pour le PSG », les paparazzi s’en sont donné à cœur joie ; comme dit Cécile « Au début avec Dominique, on ne déjeunait jamais ensemble… » mais quand leur love story a été officialisée, tout a été plus tranquille.

Et à Lyon aujourd’hui c’est le rêve, Cécile est chez elle, elle ne subit pas de décalage entre ses 2 vies. Elle poursuit sa carrière à Paris avec « les enfants de la télé » et l’adorable Arthur tout en s’occupant de sa boutique. Des projets, elle en a plein, rien n’est encore finalisé mais sa carrière d’actrice est en route… Suivez bien les séries sur la petite chaîne qui monte et vous la découvrirez sûrement sous un nouveau jour… Et si ça, ce n’est pas un fabuleux destin alors là je ne m’y connais pas…

…et défilé de mode

« Simone », c’est tout d’abord un concept actuel avec des marques prestigieuses. Antikbatik, qui était très attendue des lyonnaises pour la tendance hippy chic, constituée essentiellement de soies légères et très colorées faites à la main… la grande tendance parisienne ; Earl jean, la marque phare du monde de la mode et du mannequinât avec de super coupes stretch et des tailles semi-basses ; et enfin, Isabelle Marant pour son côté classique et original et ses matières très confortables.

Pour ce projet ambitieux elle s’est associée selon elle « à la meilleure personne qui soit », en l’occurrence sa petite sœur Margot, une jeune fille pleine d’entrain et qui n’a pas sa langue dans sa poche. Normal quand on connaît ses deux passions : la mode et la communication… 4 années chez Profils lui ont permis de développer son relationnel, et c’est maintenant en binôme et en parfaite harmonie avec sa sœur, qu’elle peut s’adonner à son béguin. Apparemment les sœurs Siméone font tout ensemble (Ah bon ? demande Marco) : pendant que Margot créait les logos, Cécile dessinait les plans… (et leurs mecs étaient au bistrot ? )

Source : Stéphanie pour LyonPeople.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign