à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

L1 : L’OL freiné dans son élan
 

Pas de panique dans le camp lyonnais après le triste match nul concédé à Gerland contre Lille (0-0) en 34ème journée du championnat de Ligue 1. Pas plus que l’euphorie n’avait gagné l’équipe après la victoire à Bordeaux.


Ce succès de la 33e journée de Ligue 1 avait offert à l’OL une place de leader que beaucoup annonçaient définitive. Le faux pas de la 34e journée a tout remis en cause et pourrait la première place au bénéfice de Monaco.

"Un coup d’arrêt ?", s’interroge Eric Carrière. "Non. Si nous avions perdu, nous aurions pu le dire."

Le catastrophisme n’est pas non plus à l’ordre du jour chez les dirigeants.

"Ce n’est pas inquiétant car Lille a été très bon et c’est sa qualité qu’il faut souligner", dit le président Jean-Michel Aulas.

L’entraîneur Paul Le Guen approuve. "J’ai toujours dit que cela allait être serré", dit-il. "Il n’y aura pas beaucoup de place pour l’erreur dans l’emballage final."

"Monaco a la même pression que nous," note Jean-Michel Aulas. "Les Monégasques doivent aller à Paris et à Guingamp. Nous, on va à Montpellier et à Strasbourg."

Pour Jérémie Bréchet, ce match nul décevant, et presque heureux "remet les pieds sur terre".

"Cela nous confirme que rien n’est arrivé. Ce n’est donc pas de nature à nous faire douter, mais plus à nous remettre au travail", dit-il.

Les Lillois se sont fait cette saison une spécialité de mettre fin à de bonnes séries lyonnaises. Ils avaient mis fin à sept matches sans défaite de l’OL à l’automne et viennent d’interrompre à un enchaînement de six victoires.

Grégory Coupet se dit pourtant "presque content d’avoir encore un point". "On s’en sort plutôt bien car nous sommes tombés sur un adversaire coriace, très agressif, dans le bons sens du terme. »

"On ne méritait pas mieux, malheureusement", confirme Paul Le Guen.

De l’avis de Sidney Govou, les Lyonnais n’ont jamais trouvé le rythme. "Il nous a manqué le petit truc, la petite étincelle. Nous avons péché dans la dernière passe", dit-il.

"Nous n’avons jamais trouvé le geste juste dans la surface de vérité et nous n’avons donc pas pu faire la différence", confirme Juninho.

Les Lyonnais ont déjà en tête le calendrier des quatre dernières rencontres qui vont s’enchaîner au mois de mai.

Ils se déplaceront deux fois à Strasbourg et Montpellier pour les 35e et 37e journées et recevront deux fois, le PSG pour la 36e journée et Guingamp pour la 38e et dernière journée.

"Il faudra remobiliser tout le monde dans l’optique de ce déplacement", prévient Paul Le Guen.

La prochaine rencontre de championnat n’aura pas lieu avant deux semaines et la préparation des champions de France sera perturbée par l’absence de leurs internationaux, les Brésiliens Juninho et Edmilson, le Belge Eric Deflandre, le Suisse Patrick Muller, le Malien Mahamadou Diarra et plusieurs Français dont la liste sera annoncée jeudi.

Les autres joueurs iront disputer le week-end prochain à Lens un match aux profits des salariés de l’usine Metaleurop.

Source Reuters sur Yahoo.fr

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign