à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Réseau > Revue de Presse
 

Les PariGones cités dans les Echos
 

Les PariGones ont été mentionnés dans le dossier de 4 pages intitulé "Lyon, le guide du pouvoir et publié dans le quotidien de l’économie Les Echos du mercredi 7 mai 2003 aux pages 56-59.


Au sein de l’encadré sous le titre " Les Relais dans la Capitale : Les Lyonnais de Paris s’organisent avec méthode", Jean-François Polo détaille les diverses initiatives lancées par la Ville de Lyon sur la capitale.

Les PariGones y sont mentionnés - certes de manière restrictive - en tant que "club parisien des supporters de l’Olympique Lyonnais " mais il est louable que la notoriété de votre association se construise également au titre d’un des axes majeurs fixés pour notre développement : le sport et le football en général, et l’Olympique Lyonnais en particulier.


Voici le texte complet de l’article :

"Les Lyonnais de Paris s’organisent avec méthode.

C’est à une opération de séduction très calculée en direction de la capitale, doublée d’un quadrillage systématique du terrain, que Lyon est en train de se livrer. Hormis le club parisien des supporters de l’Olympique lyonnais, les « PariGones » , et la section locale de l’Association des anciens élèves de l’Institut d’études politiques de Lyon, la capitale des Gaules ne comptait jusqu’à l’an dernier aucune représentation organisée en Ile-de-France. Ce retard est en train d’être comblé à la vitesse d’un TGV. « Nous voulions corriger les images erronées qui collent trop souvent à Lyon. Nous avons donc décidé de mobiliser les Lyonnais de la capitale afin qu’ils jouent les ambassadeurs de leur ville », explique Joël Madile, un ancien journaliste chargé par Gérard Collomb de mettre en oeuvre cette reconquête.

Une délégation a été ouverte, sous l’égide de la communauté urbaine, rue de Villersexel, à deux pas de l’Assemblée nationale. Sa première mission : le recensement des Lyonnais de souche et des personnes ayant habité dans la métropole rhônalpine résidant aujourd’hui dans la capitale. Un travail « titanesque », réalisé à l’aide des listes électorales parisiennes, des annuaires des grandes écoles et du Who’s Who. Il a permis d’identifier 17.000 noms. Grâce à des annonces passées dans la presse, 5.000 personnes supplémentaires ont été détectées.

Une fois repérés, les Lyonnais de Paris reçoivent un questionnaire sur leurs centres d’intérêt : arts, musique, patrimoine, sports, gastronomie, mode... Des invitations à des manifestations leur sont ensuite adressées en fonction de leurs goûts. Elles se déroulent sur un rythme mensuel, en alternance entre Lyon et Paris. Plus de 600 Lyonnais de la capitale ont ainsi pu visiter en mars la collection de peinture Winthrop présentée au bord du Rhône, et beaucoup devraient assister au match de football Brésil - Etats-Unis le 21 juin au stade Gerland. A Paris, les expositions de jeunes peintres et créateurs lyonnais ont attiré la foule. Il devrait en être de même de la séance de dédicace à laquelle se livreront le 20 mai les écrivains du cru, parmi lesquels Bernard Clavel, Marc Lambron, René Belletto, Nicolas Domenach. Un journal trimestriel et une lettre mensuelle vont aussi être lancés. Des déjeuners et petits-déjeuners thématiques sont également organisés. Difficile, en revanche, de parler du pays en banquetant dans un restaurant typique : abstraction faite d’une multitude de contrefaçons, Paris ne compterait en effet que quatre authentiques « bouchons » à la lyonnaise. "

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign