à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Divertissements > Cinéma et TV
 

Confessions d’un homme dangereux
 

Beaucoup de gens rêve d’être un animateur vedette du Show-Biz. D’autres s’imaginent secrètement agent de la CIA. Pour les plus mythos d’entre nous (il y en a chez les Lyonnais de Paris comme partout), il est maintenant possible d’être les deux à la fois...


SYNOPSIS

Au fond de sa chambre d’hôtel, un homme entame la difficile confession de l’histoire de sa vie ou la grandeur et décadence d’un animateur de télévision très populaire, Chuck Barris, officieusement tueur professionnel pour la CIA

On en dit

Le scénario, subtilement troublant, vous fait pénétrer dans les souvenirs de Chuck Barris. Celui-ci menait une double vie réelle ou fantasmée, peu importe, entre le producteur de télé qu’il était et le tueur à gages pour le compte de la CIA dont il parle dans son livre.

Ces deux vies se déroulent dans deux mondes bien distincts, chaque personnage du film évoluant dans le sien, sans jamais en sortir. Le seul à pouvoir passer allègrement de l’un à l’autre étant Chuck… et bien sûr nous-même, spectateur.

L’ensemble est haletant, sans effet surjoué. C’est efficace sans être brillant. On est dedans et les acteurs collent à la peau de leurs personnages.

Sam Rockwell (Chuck Barris) - une nouvelle fois révélé par ce rôle qui lui va comme un gant, Drew Barrymore - pétillante et naturelle en Penny, la petite amie de Chuck - ou encore un George Clooney moustachu n’en finissent pas de nous épater.

L’apparition furtive de Brad Pitt et de Matt Damon constitue un clin d’oeil sympathique. Les passages de Julia Roberts ne lui permettent pas de s’exprimer complétement mais lors de sa seconde apparition dans la chambre de Chuck, on tend l’oreille pour ses quelques phrases d’introduction prononcées avec assurance, mystère et sensualité...

Un film américain à aller savourer. ça existe !


La naissance du projet

Le producteur Andrew Lazar se souvient de sa découverte du livre de Chuck Barris : "Mon collaborateur de longue date et actuel associé, Rand Ravich, l’avait découvert chez un bouquiniste et me l’avait signalé. J’ai tout de suite été attiré par l’extrême originalité du matériau et le fait qu’il tournait autour de deux grandes obsessions américaines : la télévision et la CIA."

Un scénariste prometteur

Charlie Kaufman débute sa carrière de scénariste à la télévision. En 1999, il écrit le scénario tortueux de Dans la peau de John Malkovich (Being John Malkovich), premier long métrage de Spike Jonze. Il retrouve le jeune réalisateur pour Adaptation (2002). En 2001, il est le scénariste du premier film de Michel Gondry, Human Nature. L’année suivante, il écrit pour la première réalisation de George Clooney, Confessions d’un homme dangereux (Confessions of a dangerous mind).

Le tandem Clooney/Soderbergh

En 1998, George Clooney obtient le rôle principal d’Hors d’atteinte (Out of Sight) de Steven Soderbergh. En 2000, ils fondent la société Section Eight, basée chez Warner Bros et baptisée ainsi en référence à la section huit, section des hôpitaux psychiatriques réservée aux patients dangereux. C’est sous la bannière de Section Eight que sont entre autres produits Loin du paradis (Far from heaven) (2002, Todd Haynes) et Insomnia (2002, Christopher Nolan).

Section Eight prend naturellement part aux projets de ses fondateurs : la société co-produit Ocean’s eleven (2001) et Solaris (2002), deux films de Steven Soderbergh dans lesquels George Clooney tient le premier rôle. Elle participe également à la première réalisation de l’acteur, Confessions d’un homme dangereux (Confessions of a dangerous mind), dont Steven Soderbergh est le producteur exécutif.


Fiche Technique

- Confessions d’un homme dangereux (Confessions of a dangerous mind)
- Film américain (2002).
- Biographie, Thriller, Comédie.
- Durée : 1h 53mn.
- Date de sortie : 11 Juin 2003

Réalisation, production, direction :
- Réalisateur George Clooney
- Scénariste Charlie Kaufman
- Producteur Andrew Lazar
- Production Miramax Films, U.S.A.
- Distribution TFM Distribution, France

Acteur(s) :
- Sam Rockwell : Chuck Barris / Sunny Sixkiller
- George Clooney : l’agent de la CIA Jim Byrd
- Drew Barrymore : Penny
- Julia Roberts : Patricia Watson
- Rutger Hauer : Keeler
- Maggie Gyllenhaal : Debbie
- Jerry Weintraub : Larry Goldberg
- Chuck Barris : lui-même
- Brad Pitt : Brad, un célibataire
- Matt Damon : Matt, un célibataire


Bande Annonce (si vous avez un haut débit)

Source Bandes Annonces Allo Ciné


Photos

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign