à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Divertissements > Cinéma et TV
 

Le "Coût de la Vie".
 

Sortie aujourd’hui en salle du "Coût de la Vie". Un film avec Vincent Lindon entièrement tourné à Lyon et dont le thème est l’argent. Les Lyonnais de Paris auront ainsi la joie de faire une ballade cinématographique dans leur chère ville.


Le Coût de la vie
- Film français (2002).
- Comédie.
- Durée : 1h 48mn.
- Date de sortie : 30 Juillet 2003

Avec :
- Vincent Lindon,
- Fabrice Luchini,
- Géraldine Pailhas,
- Lorant Deutsch,
- Isild Le Besco

Réalisé par Philippe Le Guay

Site officiel : Lecoutdelavie.com


Synopsis

Une héritière qui n’arrive pas à hériter, un radin qui ne peut rien dépenser, un petit garçon qui trouve un billet dans la rue, un restaurateur prodigue qui ne fait que donner... Tels sont, entre autres, les personnages de ce film "choral". Pourquoi certains dépensent-ils de manière convulsive là où d’autres retiennent l’argent comme la partie la plus vitale de leur être ? On croit parler d’argent, mais c’est d’amour dont il s’agit.


Le Point de Vue de Objectif-Cinéma

On pourrait croire à travers le choix de la comédie que Le Coût de la vie est aux antipodes du précédent Trois Huit de Philippe Le Guay. Mais finalement ce que l’on y retrouve est assez proche et très satisfaisant : une certaine acuité dans la peinture sociale contemporaine. Dans ce film choral, les personnages, les milieux, les décors s’entremêlent allègrement autour du thème de l’argent. L’originalité du scénario de Philippe Le Guay réside ici dans le choix du prisme de l’argent pour mettre en scène l’existence de ces personnages à la psychologie complexe et variée. La scène initiale en dit déjà long sur l’interrogation et la complexité des réponses possibles que propose Le Guay sur notre cupidité ou notre désinvolture face à l’argent.

La seconde démarche originale est de mettre en scène notre rapport à l’argent non pas avec le milieu social dont nous sommes issus, mais bien avec le conflit personnel que nous avons dans notre choix de vie. Ainsi Vincent Lindon va composer avec justesse un restaurateur fauché mais naturellement généreux, tandis que le personnage de Fabrice Luchini pour qui la radinerie est un art, va tenter d’infléchir ce fâcheux comportement au contact de la mystérieuse Héléna (Géraldine Pailhas ) avec qui il va élaborer une relation riche, à la fois financière, amoureuse et thérapeutique. Quand Vincent Lindon oriente son personnage vers une dimension plus dramatique, Fabrice Luchini va interpréter ce rôle moliéresque en jouant à fond la carte de la comédie, travaillant son apparence, sa gestuelle et sa diction pour obtenir cette caricature nuancée et jouissive de l’avare moderne. D’où cette complexité du ton et de l’écriture des personnages qui sont dans ce film en constante évolution.

Philippe Le Guay soigne l’écriture et la mise en scène de ses personnages de bout en bout. Ainsi, ceux-ci, à la fin du film vont tous connaître une période de crise et se révéler à eux-mêmes, ce qui est l’occasion d’assister à des scènes mémorables comme celle où le personnage d’Isild Le Besco ne peut s’empêcher de cracher son mépris social envers son supérieur qui la congédie, ou la scène où le personnage de Vincent Lindon découvre avec angoisse que sa générosité excessive s’explique par son inaptitude à recevoir.

Enfin, quand Le Guay s’amuse à faire se rencontrer ses deux figures antinomiques incarnées par Lindon et Luchini, c’est une émotion fugace mais forte qui en jaillit. Comme si ce bref échange final apportait un espoir d’équilibre pour ces deux personnages en pleine interrogation.

D’autres infos sur le film sont sur le site de Objectif-Cinema


Bande Annonce

C’est ICI (Si vous avez l’ADSL c’est mieux.)

Merci à AlloCiné, le site du cinéma.

(C) Pathé Distribution - V. Lindon, F. Luchini, G. Pailhas, C. Rich
JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign