à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Divertissements > Cinéma et TV
 

Le Choix de Macha
 

Tourné à Lyon, ce téléfilm de Marianne LAMOUR - avec la très touchante Marie BUNEL - est passé sur France 2 mercredi 20 janvier. On a pu y retrouver de nombreux plans de notre chère ville.


L’Histoire

N’ayant pas connu l’amour maternel, Macha a décidé qu’elle n’aurait pas d’enfant, ce qui, évidemment, finit par compliquer considérablement sa vie sentimentale. Sa première relation sérieuse s’est soldée par un échec, précisément à cause de ce refus.

Aujourd’hui, Macha aime Edouardo, qui le lui rend bien. Mais les sentiments, aussi sincères et profonds qu’ils soient, ne font pas tout. Edouardo acceptera-t-il de tirer une croix sur son désir d’enfant somme toute légitime ? Saura-t-il se contenter de la vie à deux, sous prétexte, comme le répète Macha à qui veut l’entendre, qu’"il n’est pas nécessaire d’être mère pour être femme" ?

La jeune femme réalise bientôt que son attitude la force à affronter avec une violence qu’elle ne soupçonnait pas, un tabou social bien ancré...

Les Commentaires

Pour Pierre NAMIA du Nouvel Observateur : "A 37 ans, Macha (Marie Bunel) n’a toujours pas d’enfant. Par choix. Victime de ce que les psys appellent dans leur jargon une blessure narcissique, elle ne veut pas risquer de reproduire le schéma dont elle a souffert elle-même durant son enfance. Mal aimée par sa mère, à laquelle s’est heureusement substituée sa grand-mère, Hortense (Tsilla Chelton), elle est en fait persuadée, qu’à son tour, si elle avait un enfant, elle ne saurait pas l’aimer."

Aussi à l’aise dans le documentaire (le dernier tout récemment diffusé sur Edith Piaf) que dans la fiction, Marianne Lamour signe ici une comédie dramatique (dans le vrai sens du terme) parfaitement réussie où alternent humour et émotion. Servie par des comédiens tous excellents, elle évite soigneusement mélo, caricature et psychologie de bazar ce qui, pour un téléfilm, n’est pas si courant.

De plus, elle a le bon goût de ne porter aucun jugement sur ses person-nages, ce qui a pour principal intérêt de nous les rendre tous attachants. Au fond, la réalisatrice qui, décidément, porte bien son nom, semble ne s’intéresser qu’à l’amour."

Réalisé avec justesse et sensibilité, ce téléfilm traite d’un thème rarement évoqué, autant dans les fictions que dans les magazines féminins dits de société : le fait pour une femme de ne pas souhaiter d’enfant. D’aucun homme. A aucun prix. La question semble même taboue et certains pourraient ne pas la comprendre ou la juger contre nature.

Mais après tout, quand on a été délaissée par une mère incapable de la moindre démonstration d’affection... C’est ce qui arrive à Macha, l’héroïne de ce téléfilm. Abandonnée par un premier mari incapable de comprendre son refus d’enfant, elle se révèle alors prête à sacrifier toute relation amoureuse pour ne plus faire souffrir quiconque. Cependant, la vie n’est jamais aussi simple… Une fiction sans prétention, mais bien ficelée avec de jolis personnages.

Et Lyon dans tout cela ?

On aperçoit naturellement de nombreux quartiers de la ville : les quais du Rhône et de la Saône, les places, le quartier Saint-Jean, la Croix-Rousse. On ne loupe pas la très classique travelling sur toute la ville pris de la terrasse de Fourvière. Mais c’est toujours le même plaisir.

Comme le film semble se dérouler au mois de mai, on aura également pu apprécier la scène où Macha flâne nostalgique dans une rue et est pris dans le flot d’une horde de supporters de l’OL qui chante a tue-tête "On est les champions, on est les champions". Pas de "Qui ne saute pas, n’est pas Lyonnais" mais on accordera l’indulgence aux figurants sélectionnés ou plutôt au scénariste. La question qui reste en suspens : Est-ce 2002 ou 2003 ?


La Fiche du Film

Diffusion :
- France 2
- Mercredi 21 Janvier 04
- 20:55 Le Choix de Macha

Téléfilm de Marianne Lamour (2002, France). Avec
- Marie Bunel (Macha),
- Patrick Catalifo (Eduardo),
- Tsilla Chelton (Hortense),
- Francine Berge (Anne-Marie),
- Stéphane de Groodt (Fanfan),
- Carole Weiss (Fanny)

Synopsis :
- Privée d’amour maternel durant son enfance, Macha s’est convaincue qu’il lui serait impossible de devenir mère à son tour. Aujourd’hui, elle aime Eduardo. Mais le tableau s’assombrit lorsque son amant lui fait part de son désir de devenir père.


La fiche de Marie Bunel

Après avoir suivi les cours du Lee Strasberg Institut à Los Angeles, Marie Bunel est l’élève de Blanche Salant au Centre Américain de Paris.

Au théâtre, elle travaille successivement avec Roger Planchon dans Le radeau de la Méduse et Patrice Kerbat dans deux piéces : Un cœur français et Oncle Vania, sur la scène du Théâtre Hébertot.

On l’a vue en 2003 dans la boutique au coin de la rue, ou elle interprètait le premier rôle féminin dans une mise en scène de Jean-Jacques Zilbermann.

Au cinéma, elle tourne avec Claude Chabrol (Le sang des autres, Une affaire de femmes), Christian Vincent (La discrète), Robert Enrico (La révolution), Guy Pinon (Suspens), Jean-Pierre Ameris (Le bateau de mariage), John Lvoff (Couples et amants), Anne-Marie Mieville (Lou n’a pas dit non), Laurent Bénégui (Le petit Marguery), Alain Berliner (Ma vie en rose) et Chris Vander Stappen (Que faisaient les femmes pendant que l’homme marchait sur la lune ?) et Christophe Honoré (17 fois Cecile Cassard).

On la verra en 2004, dans le premier long métrage de Christophe Barratier, Les choristes, aux côtés de Gérard Jugnot et dans Arsène Lupin de Jean-Paul Salomé.

A la télévision elle joue dans de nombreuses fictions sous la direction de Jacques Doniol Valcroze, Jean-Daniel Verhaeghe, Michel Mitrani, Wolfgang Storch (The thieves of night), J. Otmesguine (Le tropique du Valium), Laurent Heynemann (La place du père), Thierry Chabert (L’annamite), Bertrand Arthuys (Mars ou la terre), Alain Nahum (Pour faire plaisir à maman), Dominique Baron (Le garçon sur la colline), Alain Wermus (Sage comme une image), Luc Béraud (Crédit bonheur), Francis Fehr (Le miroir aux alouettes, produit par Bertrand Tavernier et Arte), Denys Granier-Deferre (Le crime ne paie pas), Bruno Herbulot (L’île au secret) et Philippe Monier (A cœur perdu).

On la verra prochainement dans Tout contre Léo de Christophe Honoré (M6), dans La colère du diable de Chris Vander Stappen (France 2), puis dans le choix de Macha de Marianne Lamour (France 2).

Agent artistique Marceline Lenoir - Gilles Merlé

- Les Choristes (2003) de Christophe Barratier avec Gérard Jugnot, François Berléand
- Que faisaient les femmes... (2000) de Chris Vander Stappen avec Marie Bunel, Hélène Vincent
- Au petit Marguery (1994) de Laurent Bénégui avec Stéphane Audran, Michel Aumont
- Lou n’a pas dit non (1994) de Anne-Marie Miéville avec Marie Bunel, Manuel Blanc
- Couples et amants (1994) de John Lvoff avec Marie Bunel, Jacques Bonnaffé
- Le Bateau de mariage (1993) de Jean-Pierre Améris avec Brigitte Catillon, Laurent Grevill
- La Femme à abattre (1992) de Guy Pinon avec Marie Bunel, Aurélien Recoing
- La Discrete (1990) de Christian Vincent avec Fabrice Luchini, Maurice Garrel
- La Révolution française (1989) de Robert Enrico, Richard T. Heffron avec Klaus Maria Brandauer, François Cluzet
- Le Sang des autres (1983) de Claude Chabrol avec Jodie Foster, Michael Ontkean

Que Faisaient les Hommes ....
JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign