à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Esprit > Littérature
 

Sur la Route des Epices
 

Sonia Ezgulian, cuisinière du restaurant Oxalis à Lyon vient de publier un riche carnet de voyage où sont inventoriés poudres, mélanges, pistils, écorces, pétales, racines, rhizomes, fruits et légumes rares ou insolites. Un itinéraire gourmand ponctué de magnifiques photographies d’Emmanuel Auger, de conseils, d’adresses et de recettes illustrées.


"Au hasard de mes déambulations dans la ville de Lyon, à la recherche du lieu propice pour installer mon restaurant Oxalis, mon regard fut attiré par la plaque d’une petite rue située au pied des pentes de la Croix-Rousse : Rue Pierre-Poivre, naturaliste lyonnais (1719-1786)." C’est ainsi qu’à commencé la rédaction de cet ouvrage.

Sa curiosité insatiable, son attachement à la cité de mon enfance et son enthousiasme excessif, certainement hérité de mes ancêtres orientaux, ont fait du "Poivre" son graal gourmand.

Après s’être plongée dans les encyclopédies, les archives et autres piliers du savoir, Sonia Ezgulian constatai que cet humble naturaliste au nom prédestiné, connût des aventures qui n’ont rien à envier à celles des grands explorateurs vedettes.

Fils de passementier lyonnais, Pierre Poivre, qui s’était voué à la prêtrise plus par goût des voyages que par ferveur religieuse, vît sa vie prendre une tournure romanesque à la suite d’un caprice du destin.

Au cours d’un voyage qui le mène en Chine pour une mission d’évangélisation, il perd un bras dans un combat naval contre les Anglais et séjourne dans les geôles de Batavia.

D’observations en réflexions, il décide de briser le monopole des Hollandais en proposant à la fameuse Compagnie des Indes d’installer des comptoirs français en Cochinchine et acclimate à la Réunion, le clou de girofle et de la noix de muscade, en dérobant aux Hollandais un plant de muscadier dissimulé dans la doublure de sa veste.

Pour Sonia Ezgulian : "A mes yeux, le cuisinier est un peu cet aventurier moderne qui explore le monde à la découverte d’épices méconnues, de fruits insolites, de légumes surprenants. Je ne dessine pas de merveilleuses planches de botanique mais composent des plats pour traduire ses découvertes".

Dans cet ouvrage que publie Stéphane Bachès, l’éditeur du magnifique manuscrit, dresse cet inventaire de précieux échantillons rapportés des voyages gourmands et des expérimentations culinaires de Pierre Poivre et dévoile les conseils d’utilisations de Sonia Ezgulian , ses recettes à travers quarante trois croquis de plats inscrits à la carte de son restaurant.

Cent-une épices, graines, pistils, fruits, rhizomes, algues ou mélanges sont archivés dans le carnet de voyage culinaire de Sonia Ezgulian et illustrés par les photographies d’Emmanuel Auger qui ont saisi, au plus près, la matière pour en percevoir les textures, les transparences, les volumes.


La fiche du livre

SUR LA ROUTE DES EPICES, UNE CUISINIERE DANS LE SILLAGE DE PIERRE POIVRE
- 176 pages
- 245 x 170 mm
- ISBN 2-9516680-4-X
- 32 €

JéM
www.parigones.net
Sophie B.
Auteur dramatique
© Parigones - clabdesign