à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Esprit > Economie
 

L’Airbus A340-600 à Saint-Exupéry
 

A l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry, mardi 27 avril prochain, à 12 h 35, s’y posera pour la première fois, un Airbus A340-600, le plus gros Airbus actuel - en attendant l’A380 - et donc l’un des plus gros avions commerciaux au monde actuellement en activité.


Quelle est la raison de cette présence ?

Malheureusement pas l’ouverture d’une liaison long courrier au départ de l’aéroport rhonalpin, mais l’idée originale de la compagnie allemande Lufthansa, de venir montrer, in situ, à ses clients régionaux, son nouveau fleuron entré dans sa flotte le 15 décembre dernier, et qui opère désormais à partir des plates-formes de Francfort et Munich, vers l’Amérique du sud, le Canada, le Japon et l’Afrique du Sud.

Lufthansa fait bien les choses : en même temps qu’elle présentera son bel oiseau sur l’aéroport, elle devrait emmener quelques uns de ses meilleurs clients lyonnais et rhonalpins jusqu’à Francfort, afin de leur faire découvrir l’avion et les différents services et produis qui l’accompagnent, tel son nouveau siège business.

L’idée de départ est toute bête : Lufthansa est, aujourd’hui, la seconde compagnie aérienne à opérer sur l’aéroport Lyon-Saint Exupéry.

L’an dernier, elle a enregistré 329.950 passagers, soit une croissance de 4 %. Desservant les aéroports de Francfort, Düsseldorf et Munich, elle ne réalise surtout pas que des point à point.

Au contraire, selon Roland Foesser, directeur régional Centre-Est de la compagnie, 60 % des passagers embarquant à Lyon-Saint-Exupéry, ne font que transiter par Francfort et Munich, pour emprunter un vol long courrier, à destination de l’un ou l’autre des 5 continents. « D’où l’intérêt d’amener à Lyon l’oiseau sur lequel ces fidèles clients risquent de voler un jour prochain », explique Roland Foesser.

Une telle initiative, inédite à Lyon, révèle en tout cas la concurrence de plus en plus rude que se livrent les 3 grandes compagnies européennes, Air France, British Airways et Lufthansa. Concurrence encore renforcée par le rapprochement d’Air France avec la Hollandaise KLM et l’Italienne Alitalia.


Retrouvez d’autres sur Lyon sur le site du journal Le Progrès

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign