à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

L1 : Fin de série pour l’OL
 

Invaincus depuis sept rencontres en championnat, les Lyonnais se sont inclinés pour la quatrième fois de la saison. La rentrée de Manchev s’est révélée déterminante avec un but et une passe décisive pour le Bulgare de Lille. A voir aussi, le film du match


Lille ne réussit décidément pas à l’Olympique Lyonnais. Battus l’an passé au stade Grimonprez-Jooris, les Gones ont concédé une nouvelle défaite, cette saison (2-1). Une défaite qui ne remet pas en question la suite de leur parcours national mais stoppe la belle série en Ligue 1 du champion de France. Depuis le 28 septembre et une défaite à domicile, devant Monaco (1-3), Lyon affichait un bilan impressionnant. En sept matchs, les hommes de Paul Le Guen avaient empoché dix-sept points sur vingt-et-un possibles. Mieux, ils restaient sur trois succès consécutifs à l’extérieur.

L’OL a donc manqué l’occasion de profiter du nul de Nice à domicile et de s’emparer de la tête du classement. Paradoxalement, les Lyonnais ont craqué au moment où leur emprise sur le match était la plus forte. Depuis le retour des vestiaires, ils pressaient le LOSC et s’étaient déjà procurés quelques occasions franches, sur des frappes de Vairelles (50eme), Luyindula (63eme et 67eme). Mais un homme a fait basculer le match dans le camp des Nordistes. En faisant rentrer Manchev à l’heure de jeu, Claude Puel a accompli un joli coup. Le Bulgare a dynamisé l’attaque lilloise et dynamité la défense lyonnaise. Il surgit d’abord dans l’axe, profitant d’une passe léchée de Brunel, pour dribbler Coupet et marquer dans le but vide (69eme).

Wimbée remporte ses duels avec Carrière

Il déborde ensuite sur l’aile droite, efface Müller avant de livrer, comme une offrande, le ballon du break à Landrin (74eme). En cinq minutes, Lyon vient d’annihiler ses chances de succès. L’extraordinaire but de Née, de retour après huit mois d’absence, en fin de rencontre (91eme), n’y changera rien. Car, peu de temps avant, Wimbée a remporté deux duels déterminants face à Carrière. Le premier sur une tête lobée qu’il boxe du poing (78eme). Le second sur un superbe sauvetage à un mètre du but, sur une frappe de l’international français (83eme). L’OL a laissé passer sa chance. Et rappelé, sur ses deux buts encaissés, une fébrilité défensive qu’on pensait révolue.

Les Lillois accrochent, au passage, le troisième « gros » à domicile après le PSG (2-1), l’OM (3-0) et donc l’OL (2-1). Les hommes de Claude Puel confirment leur beau potentiel. Ils doivent maintenant trouver une régularité qui leur fait encore défaut et les empêche d’aller plus haut au classement. Lyon, qui avait jusqu’à présent réussi à pallier les absences de ses « supposés » titulaires, a subi de plein fouet les forfaits de Govou, Anderson ou encore Bréchet. Un coup d’arrêt donc avant la réception de Strasbourg puis le déplacement à Paris. Mais avant, il faudra se rendre en Turquie, pour y affronter le Denizlispor. Les Lyonnais auront alors l’occasion de prouver qu’ils ont un sacré mental. Surtout au niveau européen.

Tout l’article et d’autres infos sur le match sont sur Foot365 en cliquant ICI

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign