à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon, capitale française du football
 

Troisième titre de champion de France de Ligue 1 d’affilée, meilleure attaque, meilleure défense et nombre de points record : la saison 2003-04 a été de très grande qualité. Elle a confirmé que Lyon était la capitale actuelle du football français et le Maire de Lyon, Gérard Collomb, a d’ailleurs rappellé que cette réussite était un authentique vecteur de notoriété pour la ville.


Derrière l’OL, le Paris SG (2e) a arraché la qualification directe pour la Ligue des champions à Monaco (3e), qui en disputera la finale mercredi. Cette épopée européenne a sans doute coûté à l’ASM le titre national, qui lui semblait promis en janvier.

Pour preuve, le titre a été très disputé et les totaux en tête sont ébouriffants : Lyon est sacré avec 79 points (Paris 76 et Monaco 75, 10 de mieux qu’Auxerre), alors que 68 lui avaient suffi l’an passé ! C’est le meilleur total pour un champion dans un championnat à 20 clubs avec la victoire à 3 points (à égalité avec les records de Nantes en 1995 et Monaco en 1997).

Malgré son épopée en C3 conclue par une finale perdue contre le champion d’Espagne Valence, la grosse déception vient de Marseille, qui jouait le titre mais finit 7e.

Faire rêver

Au plan national, la saison ne pouvait pas être meilleure pour l’OL, assuré du titre à la différence de buts avant la dernière journée et qui a fini en beauté contre Lille (3-0) à Gerland.

Seuls Saint-Etienne et Marseille avaient déjà remporté trois couronnes d’affilée. Mais Lyon est le premier club à avoir conquis ses trois premiers titres consécutivement.

Pourtant, après sa défaite à Monaco le 9 janvier (20e journée, 3-0), l’équipe de Paul Le Guen comptait 10 points de retard sur celle de Didier Deschamps. Mais elle a pris 41 points lors des matches retour, un tour de force !

Même en C1, l’O.L. a atteint son objectif, les quarts, malgré une élimination amère par le FC Porto, finaliste contre Monaco. Mais son parcours européen a été éclipsé par ceux de l’ASM et de Marseille.

Ironie du sort, c’est peut-être là le talon d’Achille du club rhodanien : parfaitement géré par son ambitieux président Jean-Michel Aulas, il a connu une progression linéaire mais souffre d’un déficit d’image par rapport à d’autres "gros".

Il lui reste à acquérir ce grain de folie, cette capacité à faire rêver la France entière, que seul un grand joueur peut apporter ou une épopée dans une coupe européenne.

L’an prochain peut-être...


La fiche du match

A Lyon (Stade de Gerland) : Lyon bat Lille 3 à 0 (1-0)
- Terrain : bon
- Temps : beau
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 40.000
- Arbitre : M. Bré

Buts :
- Lyon : Govou (40), M. Diarra (52 s.p.), Luyindula (80)

Les équipes :
- Lyon : Coupet (Vercoutre 81) - Deflandre (Delmotte 75), Edmilson, Müller (cap), Berthod - Dhorasoo (Essien 70), M. Diarra, Juninho, F. Malouda - Govou, Luyindula
- Lille : Wimbée (cap) - Chalmé, Plestan, Dante (Dernis 46), Abidal, Tafforeau - Acimovic (Makoun 65), Bodmer, Be. Cheyrou, Brunel (Moussilou 58) - Manchev

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign