à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Divertissements > Musique & Concerts
 

La Razzia double la mise
 

Le groupe de Hip-Hop, La Razzia sort son second maxi-CD le 11 juin. Sur les traces des plus, ce band trace sa route en affirmant haut et fort son origine Lyonnaise et que Lyon est l’endroit où il faut être.


Trois titres sur ce deuxième volume de leur jeune carrière : In the place to be, En guerrier et A force d’y croire plus un video de 6 minutes.

Ce maxi-CD marque une avancée importante dans la saga de La Razzia. Le premier est une véritable ode à leur ville de Lyon qui est The place to be. Une chanson se revendiquant plus que jamais dans un mouvement Rap bien vivant dans la cité rhône-alpine. Un mouvement qui est au top comme l’Olympique Lyonnais .

Le rythme précis et avec quelques assonances métalliques s’étend comme une trainée de poudre jusqu’à nos oreilles et nous enivre dans le mouvement sur la voix directes et chaloupées de Selecter et Shaman.

Une ambiance bouillante créée pour cette bande de chanteurs et music-makers hip-hop sur des principes tels que posiviter, progresser, agir concrètement, rejeter la traitrise et l’hypocrisie, rechercher de meilleurs traitements. Valeurs qui représentent naturellement le groupe mais aussi Lyon qui se prononce désormais en quatre lettres cinglantes et fières L, Y, O et N. Un nouveau 6-9 style ?

Les deux autres titres En guerrier et A force d’y croire sont comme deux invectives puissantes qui se succèdent sur le plexy comme un grand principe fondateurs. Car la vie n’est pas une toujours de plaisir pour bon nombre d’entre nous où l’on peut toujours dé-rapper, il faut rester mobilisé et se battre pour faire progresser les choses. Rejetant la gétho-isation, osant le raz-de-marée musical rap comme un aboiement contre les situations acquises.

Le rythme de ce titre volontairement est guerrier car il assène des affirmations factuelles et lourdes, laisse ensuite la place à celui plus "funky" de A force d’y croire. Moins dénonciateur, moins revendicatif, il est plus construit sur un constat et une prière structurante. Il aborde le thème de "jungle show-biz" et des difficultés de s’y mouvoir et de s’y faire une place mais finalement parle de la vie en général.

La magnifique voix d’Afrodyte apporte de la suavité et participe au très convaincant appel à l’espoir. Tout finit par arriver pour celui qui reste lucide et volontaire. Prendre des risques, Dire non, Evoluer, Tomber et se relever, Persévérer tels sont les incantations lancées pour nous permettre de continuer notre bout de chemin que l’on soit ouvrier, chanteur, publicitaire, acteur, médecin ou chomeur. Nous devons tous nous battre et y croire.

La Razzia sera le 12 juin en début de soirée en concert à Genève puis dans la nuit au gran Events Street organisé à Décines. Ils tournent également un clip pour M6.

Mon petit doigt m’a dit qu’ils seront prochainement sur Paris... avec les PariGones.

Bonne chance à Selecter, Shaman et à La Razzia mais aussi à Afrodyte et au scratcher DJ LOKONEL’s et au producteur sonore Mister Ô.

Foncez à Lyonvers la FNAC et Saturn pour trouver le CD ou sur leur génial site www.LaRazzia.com. Sur le CD, il y a leurs apparitions sur scène, des interviews, des photos, des vues de Lyon.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign