à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Divertissements > Musique & Concerts
 

Serge REGGIANI a repris sa Liberté.
 

Il n’était pas Lyonnais mais tous les Lyonnais sont un peu italiens et Serge Reggiani nous venait de cet autre beau pays et l’a sans doute rejoint définitivement. Les PariGones lui adressent un dernier salut simple comme lui et ému comme le sont tous ceux qui l’ont un jour écouté chanter ou vu jouer. "Salut l’artiste".


Né le 2 mai 1922 à Reggio d’Emilie en Italie, Serge Reggiani arrive en France à l’âge de 8 ans. Il fait ensuite le Conservatoire et entame sa carrière au théâtre dès 1941.

Très vite, il travaille également pour le cinéma et participe au Voyageur de la Toussaint, Les Amants de Vérone ou encore aux classiques Marie Octobre, Le Doulos, Le Guépard, Compartiments Tueurs, Vincent, François, Paul et les autres.

Aidé par la chanteuse Barbara, Serge Reggiani entame en 1965 une carrière dans la chanson qui rencontre le succès populaire dans les années 70. Son 1er album est constitué de textes de Boris Vian. Suivent entre autres Les Loups (1967), Je voudrais pas crever (1970), Bon à tirer (1973), La Chanson de Paul (1975), J’t’aimerais (1979), Le Zouave du pont de l’Alma (1982), 70 Balais (1992), Les Adieux différés (1999).

Son dernier album Enfants, soyez meilleurs que nous datait de 2001. En 2003, il avait reçu une Victoire de la Musique d’honneur. En mars de la même année, Serge Reggiani avait épousé Noëlle Adam, qui l’accompagnait depuis plus de 30 ans.

Le 27 juillet, paraîtra une compilation baptisée Succès et Confidences qui proposera 42 titres de Serge Reggiani en 2 CD.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign