à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Esprit > Littérature
 

La Saga des Lyonnais
 

Ce n’est pas une énième enquête d’un journaliste sur les gansters. C’est pour une fois un ancien voyou, Hubert Nivon, qui raconte de l’intérieur le Milieu lyonnais d’il y a plus de 30 ans. Guy Reynaud dit le "Dingue", "Nonoeil", "Momon" Vidal... Tous des braqueurs de banque émérites qui ont donné le tournis aux flics de Lyon pendant 10 longues années. L’expression "Gang des Lyonnais" est même passée à la postérité. Un livre pour rendre votre été plus chaud encore...


Sans être un as de la littérature, Nivon décrit très bien ses potes qu’il a connu minots pour la plupart. On connait d’avance le topo : enfances malheureuses et gâchis total à l’arrivée. Tous les casses sont bien relatés, les personnages bien restitués. Bref, ça fonctionne.

Le plus intéressant est finalement de replonger dans l’ambiance de Lyon de l’époque. On retrouve des figures oubliées aujourd’hui : le juge Renaud assassiné en 1975, dépeint grosso modo comme un cow-boy de la justice et un intriguant. On redécouvre des affaires restées mystérieuses : "Les Fiancés de Lyon", le rapt de Christophe Mérieux ou encore "Le petit prince de l’hôtellerie lyonnaise", un certain Yves Marin-Laflèche. Nivon adore la mythologie des voyous. Son bouquin devrait assurer encore un peu plus la "légende" jaunie de ces brigands.

Présentation de l’éditeur

1967-1977 : les Français, et plus particulièrement les Lyonnais, n’ont pas oublié ces années qui ont profondément marqué la mémoire collective. Les affaires de grand banditisme se succédaient, et elles firent couler beaucoup d’encre. Elles révélèrent les liens qui existaient parfois entre le monde politique, la bourgeoisie, la police, et ce que l’on appelle aujourd’hui encore " le Milieu ".

Le gang des Lyonnais, Guy Reynaud, Pierre Rémond, dit " Nonoeil ", Jean Augé le " Parrain ", les fiancés de Lyon, le rapt de Christophe Mérieux, le juge Renaud, autant de noms et de personnages qui s’entrecroisent au gré d’affaires souvent incroyables, parfois sombres. Hubert Nivon a, dans sa jeunesse, côtoyé des membres de ce fameux " Milieu ". Bien que redevenu un citoyen ordinaire et sans histoires, il a gardé des liens avec certains d’entre eux.

Il a tenu, à travers cet ouvrage, à donner la vision la plus juste possible de ces hommes, grands ou petits bandits, qui ont défrayé la chronique tout en conservant un solide sens de l’honneur et de l’amitié. La Saga des Lyonnais constitue un témoignage unique sur les hommes et les événements de cette décennie riche et trouble à la fois.

L’auteur vu par l’éditeur

Hubert Nivon, né en 1945, a été condamné à dix ans d’emprisonnement pour deux hold-up commis à Lyon, sans aucune violence aux personnes. En 1981, la cour d’appel de Lyon a prononcé sa réhabilitation complète et entière.


Fiche technique

Langue : Français
Éditeur : Le Cherche midi (4 février 2003)
Collection : Documents
Format : Broché - 217 pages
ISBN : 2749100763
Dimensions (en cm) : 15 x 2 x 24

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign