à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

UEFA : L’OL éliminé sans gloire
 

LYON (Reuters) - Après son échec en Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais subit l’humiliation d’une défaite 1-0 à domicile face aux Turcs de Denizlispor, et d’une élimination en 16e de finale de la Coupe de l’UEFA.


Contraint au match nul 0-0 au match aller, les champions de France n’ont pas réussi à contourner une équipe turque qui a ouvert le score dès la 5e minute de jeu et s’est ensuite recroquevillée dans son camp pendant la plus grande partie du match.

Neuvièmes de leur championnat à 17 points du premier, Besiktas, les Turcs ont effectué un début de match sans complexe comme s’ils misaient tout sur un but à l’extérieur.

Leur tactique a payé très vite alors que Juninho se faisait soigner sur la touche. Mustafa Ozkan s’est jeté en totale extension pour pousser au ras du montant gauche un centre de Janne Hietanen.

"On prend un but d’entrée alors qu’on joue à dix, ensuite on court après le score, on a beaucoup d’occasions mais... C’est une grosse désillusion", a déclaré le milieu de terrain lyonnais Vikash Dhorasoo.

Contraint de marquer deux buts pour arracher leur qualification, les Lyonnais ont mis plusieurs minutes à se remettre de ce début de match catastrophique.

Une frappe de Mahamadou Diarra a sonné leur réveil à la 10e minute.

Dix minutes plus tard, Vikash Dhorasoo a une belle occasion mais Hakan Cimen et Ali Tandogen s’opposent à son tir.

Juste avant la mi-temps, la défense turque a repoussé un tir d’Edmison sur un coup france.

MURAILLE VERTE

A la pause, les deux équipes ont quitté la pelouse sous les sifflets des spectateurs lyonnais à la mi-temps et les cris de joie des quelques centaines de Turcs présents dans un Stade de Gerland qui n’avait pas fait le plein de spectateurs.

Les champions de France ont retrouvé après la mi-temps leur capitaine Sonny Anderson.

Guéri d’une pubalgie mais peut-être à court d’entraînement, le Brésilien était resté sur le banc pendant les 45 premières minutes et avait laissé Frédéric Née et Peguy Luyindula à la pointe de l’attaque.

Les circonstances ont précipité son retour à la place de Née.

Servi dos au but par Dhorasoo au point de penalty, Anderson a eu une première occasion d’ouvrir la marque à la 50e minute de jeu. Il s’est retourné et a décoché un tir enveloppé encore une fois détourné par un défenseur turc.

Les Lyonnais dominaient désormais le match face à une équipe de Denizlispor recroquevillée en défense.

Anderson a eu une nouvelle occasion à l’heure de jeu, mais son tir déclenché en position excentrée sur la gauche de la surface de réparation n’était pas cadré. Trois minutes plus tard, Dhorasoo a lui aussi raté le cadre presque dans la même position.

Eric Carrière a également eu sa chance d’égaliser, mais le gardien turc Dirk Heinen a paré.

Tony Vairelles, entré pour renforcer encore l’attaque, a fini par marquer à la 77e minute mais l’arbitre a sifflé une faute d’Anderson sur Heinen. Caçapa, seul au deuxième poteau, a tiré en force et raté le cadre.

Et de tir repoussé en tir raté, la muraille verte a tenu jusqu’au coup de sifflet final. Ozkan a même eu une occasion de couronner l’exploit de son équipe par un doublé. Le match s’est tristement terminé par une phase confuse à la limite de la mêlée sur la ligne de but turque, mais le score est resté à 1-0.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign