à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Divertissements > Soirées
 

SixtyNights : la seconde édition.
 

Voila, les soirées SixtyNights des PariGones ont produit leur seconde livrée. Nous étions une petite cinquantaine à gravir les marches qui menaient à la salle-bar ou se déroulait la soirée et découvrir la bannière des PariGones en haut de l’escalier.


Brett y attendaient les arrivants pour servir le punch maison.

Des groupes de PariGones, le verre à la main, discutaient mais aussi des amis extérieurs venus pour l’occasion vider une vodka en écoutant les CD compilés réalisés par Enguerran. Philippe, le barman du rez de chaussée, en demanda même un emprunt afin de recopier un ou deux morceaux très à son goût. Enguerran toi qui est en ce moment au Mexique, nous t’adressons un petit salut amical.

Des lyonnais de Paris accueillaient également d’autres éxilés : deux marseillais (dont une fort charmante), des bretons, un lensois ( ;-), un bordelais et naturellement quelques parisiens. On peut y ajouter d’autres provenance que je n’ai pas pu identifier. C’est la France.

Mon amie Michelle apporta même un délicieux petit accent aussi britannique que policé à cette soirée. Elle a eu le loisir de le porter avec distinction face à Marco, le supporter de la Roma avec qui Eric "Alessandro", fortement teinté Laziale, a pu entretenir un échange aussi bref que vif, le tout en V.O.non.S.T.

Vers 1 heure du matin et une bouteille de vodka plus tard, l’assistance commença à se clairsemer. Un groupe partit en éclaireur pour l’After au Bombay Café ou se deroulait la soirée de CapitaleSports : Strike Again. Nous en faisons de même quelques cigarettes plus tard.

Le taxi nous y dépose vers 2 heures. Nous serrons la main d’Olivier (un PariGone de CapitaleSports) Nous y retrouvons Jean-Thomas et Romain (les éclaireurs). Claude, Marco (di Roma) et Arno nous y rejoignent.

Les discussions et les vidages de vodka reprennent entrecoupées de quelques Rock ou Slows. Eric et Sandrine entreprennent en vain un tentative de "drink-down" avec moi. La seule erreur qu’ils commettent est de choisir mon arme préférée : la Vodka.

5 heures arrivent du matin sans qu’on y crie gare et nous nous jettons dans des taxis ou des métros pour nous précipiter dans nos lits respectifs en quête d’un sommeil aussi impatient que chargé d’imaginaire....

La prochaine soirée aura lieu fin janvier dans un nouveau lieu de divertissement. 2003 aménera également quelques nouvelles idées de services pour les membres des PariGones.

Bonnes fêtes de fin d’année.

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign