à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Esprit > Economie
 

Canal+ domine le foot-télé
 

Comme on pouvait s’y attendre, la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé de retenir la proposition de Canal+ concernant les droits TV de la Ligue 1 pour la période 2004-2007. La chaîne cryptée, en contrepartie des lots 1, 2 et 3, paiera 480 millions d’Euros par an.


Les têtes pensantes de Canal+ n’ont pas attendu Noël pour s’offrir leur cadeau. Et quel cadeau ! Moyennant 480 millions d’Euros par an, la chaîne cryptée vient en effet d’acquérir les droits de retransmission télé de la Ligue 1 pour la période 2004-2007. Un chiffre pharaonique qui fait désormais de Canal+ LA chaîne du football, les lots 1, 2 et 3 étant en exclusivité sur son antenne. Concrètement, la chaîne cryptée diffusera les deux meilleurs matchs décalés en direct par journée de Ligue 1, le troisième choix pour une rencontre décalée en direct, un magazine après chaque journée et les autres matchs en paiement à la séance. Difficile de rêver mieux.

Ce choix de la Ligue pour Canal+ n’a rien d’une surprise. En effet, depuis le 12 novembre et la remise des dossiers, la LFP avait clairement manifesté sa préférence pour la chaîne cryptée. Une offre supérieure à ses concurrents et un savoir-faire prouvé depuis plus de quinze ans avaient visiblement fait la différence. Mais ce qui est plus surprenant en revanche, c’est la décision du Conseil d’Administration de la Ligue de prendre sa décision dès aujourd’hui. Certains membres considéraient ainsi qu’il valait mieux attendre le 8 janvier, date à laquelle se prononcera le conseil de la concurrence.

En effet, depuis le 15 novembre, TPS a engagé une bataille juridique d’envergure. Le bouquet satellite a senti le vent tourner et désormais, tous les moyens sont bons pour essayer de sauver la face, surtout après l’échec des négociations avec C+ pour un éventuel arrangement. TPS conteste donc la prime d’exclusivité (290 M€) qui a été incluse dans l’offre de Canal+ et attend la décision du conseil de la concurrence. Mais même si cette prime n’est pas jugée conforme, le choix de la LFP ne saurait être remis en cause. D’autant que les deux parties concernées ont déjà pensé à cette hypothèse et Canal+ s’est engagé à formuler une nouvelle offre pour compenser la perte de la prime. Bref, l’affaire est bien ficelée. Et Frédéric Thiriez, le président de la LFP, peut savourer sa victoire : « Il y a quelques mois, chacun s’accordait à penser que les droits allaient baisser. Nous avons toujours combattu cette vision pessimiste et les faits nous donnent raison. »

Tout l’article et le reste sur football.fr

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign