à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

L’OL lance sa chaîne de télé
 

Après avoir recruté Gérard Houllier dès la fin du championnat de France et commencé une prospection intense dans toute l’Europe pour renforcer encore son brillant effectif, l’Olympique Lyonnais part à la conquête du PAF en devant opérateur de télévision à partir de la rentrée prochaine.


L’Olympique Lyonnais avait déjà son "PAF" en la personne de l’attaquant Pierre-Alain Frau. Désormais, c’est tout le PAF - Paysage Audiovisuel Français que le club lyonnais veut séduire.

Le club champion de France lancera à la rentrée OL TV, disponible sur TPS et Canal Satellite. Jusqu’à présent le club possédait OL Télé, de courts programmes diffusés sur la chaîne locale TLM.

Deux personnalités lyonnaises auraient été contactées pour présenter les programmes de la chaîne : L’ancienne présentatrice météo de Canal + Cécile Simeone et l’animateur de radio Barth, l’ex-"boss" de la Bande FM.

Du côté des programmes, ce qui est pour l’instant prévu : des retransmissions de matchs en différé et des entraînements sont la priorité d’OL TV.

D’autre part, M6 vient de signer pour deux saisons avec l’Olympique Lyonnais pour retransmettre en décrochage local les matches de Ligue 1 en différé. Le CSA ne l’a pas encore autorisé mais cela pourrait être une aubaine pour le club qui recevrait pour le coup 400 000 euros par an.

Sur le plan sportif, le grand jeu des rumeurs est lui aussi lancé

Le club est en quête d’un très grand attaquant de pointe (Baros, Drogba ?), l’Olympique Lyonnais a confirmé lundi matin dans les colonnes de L’Equipe que le Bordelais Marouane Chamakh constituait une priorité de recrutement. L’attaquant girondin a déclaré la semaine passée ne plus vouloir évoluer en Gironde et s’est montré très sensible à la possibilité de rejoindre le club champion de France.

Bordeaux ne semble pas décidé à lâcher son joyau, jugé intransférable. Jean-Louis Triaud s’y oppose fermement et il a demandé pour cela l’aide de M6, histoire de faire front. De Tavernost a précisé qu’il n’était pas « question de faire uine opération financière en vendant Chamakh à Lyon ». Chamakh est d’ailleurs sous contrat avec les Girondins jusqu’en 2009.

Toulalan, Pedretti, Monsoreau et Drogba dans le viseur

Aulas semble pourtant bien décidé à livrer un bras de fer avec Jean-Louis Triaud, som homologue bordelais. « C’est difficile de retenir un joueur quand l’équipe n’a pas de résultats. Avec un peu d’argent, Bordeaux peut s’offrir un autre profil d’équipe. On aimerait bien recruter Baros et Chamakh. A moins qu’il y ait un troisième larron » a ajouté un brin provocateur JMA, qui pense très certainement en disant cela à Didier Drogba.

Sur l’attaquant de Chelsea, Aulas reste très prudent. Un échange avec Mickaël Essien serait pourtant une solution envisageable alors que le président rhodanien est confiant sur le fait qu’il reste au club.

Par ailleurs, Jean-Michel Aulas reconnait avoir formulé une offre « élevée » au FC Nantes pour le milieu défensif Jérémy Toulalan et une autre à Marseille pour Benoît Pedretti. L’attaquant brésilien Nilmar intéresse Sochaux, prêt à laisser partir Sylvain Monsoreau, mais il semblerait que Gérard Houllier, le nouvel entraîneur, compte sur lui.

Alors qui de Cécile Siméone, Barth, Milan Baros ou Benoit Pédretti seront les premières recrues de l’OL en cette prolifique inter-saison ?

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign