à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

Le mercato est clos pour Lyon
 

La période des transferts s’est achevée mercredi soir à minuit. L’OL a effectué le recrutement le plus coûteux de son histoire avec notamment dans la dernière ligne droite de cette période jeunes joueurs de niveau international, le milieu portugais Tiago et le meilleur buteur du championnat brésilien, Fred.


Au cours d’une entretien accordé à L’équipe d’aujourd’hui, Jean Michel Aulas fait le bilan de cette intersaison particulièrement agitée chez les quadruples champions de France.

Malgré le départ de Michael Essien à Chelsea dont le prix proposé a fini par "le faire craquer", le président lyonnais n’hésite pas à qualifier le déroulement de cet été comme étant "le meilleur scénario possible".

Il en profite ainsi pour faire le point sur les recrues Lyonnaises comme Monsoreau "l’un des grands défenseurs français de demain", Carew, "l’attaquant athlétique qui nous faisait défaut" et Pédretti, "un élément clé du futur OL".

Le président évoque aussi les circonstances des arrivées récentes de Tiago :
"depuis le transfert d’Essien à Chelsea, nous avions un droit de propriété (...) nous avons donc pu le faire venir pour 10 millions d’euros alors que d’autres clubs étaient prêts à mettre 12 ou 13 millions" et de Fred :
"On osait à peine espérer. Certes on a mis le prix. Mais on peut faire l’histoire quinze fois, je ne suis pas sûr qu’elle se terminerait à tous les coups en notre faveur". Reste maintenant à l’OL de remplir ses objectifs, à savoir le titre de champion de France et la finale de la Ligue des Champions.

Fred, l’homme-but

Le montant du transfert se monte à 15 millions d’euros pour 100% des droits. Avant cela, Cruzeiro en possédait 75%, le joueur et son agent, 15% et le club néerlandais de Feyenoord Rotterdam 10%.

Dans l’histoire de l’OL, seule l’arrivée de Sonny Anderson, un autre Brésilien, du FC Barcelone (1re div. espagnole), a coûté plus cher (116 millions de francs, 17,7 millions d’euros).

Avec 40 buts en 43 rencontres depuis le début de l’année 2005, les statistiques de ce joueur de 22 ans sont impressionnantes et Bernard Lacombe, conseiller sportif du club champion de France, dont il était l’un des attaquants emblématiques dans les années 70, ne tarit pas d’éloges sur lui.

"C’est un attaquant de surface qui possède de grosses qualités. Il sent bien les coups. On ne devient pas buteur. C’est inné", explique-t-il, évoquant un joueur athlétique (1,83 m, 84 kg) surnommé le "Renard".

L’ancien défenseur central de l’OL, le Brésilien Marcelo, antenne brésilienne pour le club lyonnais, assure qu’il est "le meilleur joueur actuel du Brésil, maintenant que Robinho est parti au Real Madrid".

"Il marque pratiquement un but par match. Il a une bonne frappe des deux pieds et sait bien se retourner. Il est efficace de la tête. Il a un démarrage explosif et il est très vif dans les espaces réduits", commente-t-il.

Tiago, le premier portugais à l’OL depuis 1970.

Le milieu de terrain international portugais de Chelsea, Tiago Mendes, a signé quelques jours auparavant un contrat de quatre ans en faveur de l’Olympique lyonnais (L1) pour un transfert de 10 millions d’euros, a annoncé samedi le club rhodanien de football.

Le joueur, âgé de 24 ans, était arrivé à Chelsea (1re div. anglaise) l’été dernier en provenance du Benfica Lisbonne (1re div. portugaise) pour 12 M EUR. Il lui restait trois ans de contrat.

"Il était l’une des priorités de Gérard Houllier. Il y avait eu des discussions pour intégrer son engagement dans les négociations concernant le transfert d’Essien à Chelsea mais cela ne s’était pas fait", a rappelé Jean-Michel Aulas.

"J’avais très envie de venir à Lyon. J’espère que tout se passera bien pour moi à l’OL. J’ai vu Michael Essien qui ne m’a dit que du bien du club", a commenté Tiago.

"Lyon est une bonne opportunité pour moi car j’avais peu de temps de jeu en perspective à Chelsea. Lyon est un grand club qui joue en Ligue des champions et cela a contribué à mon choix de venir ici. L’équipe joue dans un stade toujours plein. Il n’y avait que des choses positives", a-t-il assuré.

"L’an dernier avec Chelsea, j’ai gagné trois titres en une saison", a rappelé Tiago.

L’entraîneur Gérard Houllier a décrit sa nouvelle recrue comme un milieu de terrain doté d’une bonne technique, d’un jeu de tête efficace et d’un gros volume de jeu. "Il va d’une surface à une autre comme on dit en Angleterre. Il marque des buts et il a une bonne mentalité", a-t-il dit.

L’attaquant Mario Coluna, arrivé à l’âge de 35 ans, en juillet 1970 du Benfica Lisbonne, était jusqu’à présent le seul joueur portugais à avoir joué à l’Olympique lyonnais, l’espace d’une seule saison.

Tout est désormais en place

Lyon possède désormais un effectif très riche, notamment en attaque, avec de nombreux joueurs capables de marquer mais il pourra désormais s’en remettre, comme tous les grands clubs, à un buteur régulier, pour débloquer des situations fermées.

Master OL
© Parigones - clabdesign