à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Divertissements > Arts Plastiques
 

La Peinture Lyonnaise à l’honneur à Paris
 

La modernité artistique à Lyon de Ziniars aux Sanzistes est exposée à Paris à la galerie La Capitale du 5 septembre au 24 septembre.


PARIS - GALERIE LA CAPITALE

La modernité artistique à Lyon de Ziniars aux Sanzistes... (les Ziniars, les Nouveaux, le Groupe Témoignage de Lyon, les Sanzistes)

L’école de peinture lyonnaise fut tout entière tournée, à partir de la création de l’école des beaux-arts en 1807, vers la formation de dessinateurs et de peintres de fleurs pour les fabricants de soieries. Le dernier enseignant rigoureux et influent fut Antoine Berjon. Henry Béraud, romancier et critique d’art, prix Goncourt, fut le premier à comprendre que la mort de Berjon en 1843, entraînait le déclin et annonçait la fin de l’école de fleurs. Avant son départ pour Paris, il était entouré par de jeunes artistes, avec lesquels, il participa en 1920, à la fondation du groupe Ziniars.

Jamais à Paris, depuis des décennies une exposition n’avait entrepris de décrire ces épisodes de l’histoire des arts plastiques à Lyon.

Les Nouveaux, emmenés par le fondateur du groupe Marc Aynard, prolongeront cette recherche de la modernité. Ils exposeront pour la première fois en 1931, parrainés par leurs aînés, dans le même lieu qu’eux la galerie Saint-Pierre Alfred Poyet. Plusieurs des Nouveaux : Chartres, Pelloux, Vieilly, Chancrin, Dumas, Machet, enseigneront à l’école des Beaux-Arts de Lyon.

Ils susciteront des vocations auprès de leurs élèves. Certains : Philibert-Charrin, Fusaro, Cottavoz, Doye, Sanner, etc, formeront en 1948, le groupe Sanzistes, et exposeront à la chapelle du lycée Ampère.

Parallèlement aux Nouveaux, un groupe aux aspirations guidées par le Surréalisme et la quête de la Spiritualité prendra son essor autour d’une personnalité lyonnaise remarquable ; Louis Thomas, peintre, et architecte assistant de Tony Garnier. Ce regroupement d’artistes : Louis Thomas, René Burlet, Bertholle, etc, est connu sous le nom de Groupe Témoignage de Lyon.

Nous présenterons un ensemble de vingt-et-un artistes représentatifs de cette période très dense, où il paraissait important de se réunir pour marcher dans la même direction, en quête de modernité, pendant des périodes relativement courtes.

Artistes exposés :
- Georges Albert Tresch
- Pierre Combet-Descombes
- Antoine Chartres
- Jean-Albert Carlotti
- Jean Couty
- Henri Vieilly
- Marc Aynard Pierre Pelloux
- René Dumas
- Alice Kohn
- Jean Bertholle
- René Maria Burlet
- Louis Thomas
- Pierre Coquet
- Pierre Doye
- Pierre Palué
- Françoise Juvin
- Jean Fusaro
- André Cottavoz
- Antoine Sanner
- Philibert
- Charrin.

Galerie La Capitale
- 18 rue du Roule
- 75001 Paris
- Du 5 au 24 septembre 2005
- Vernissage le jeudi 8 septembre 2005
- Pour tous renseignements - 04 72 19 47 38

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign