à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Tout le reste du foot
 

Lyon, ville capitale
 

. Du 17 au 26 juin 2003, Lyon sera au cœur de l’événement, avec l’organisation de cinq matches dont une demi-finale. La cérémonie d’ouverture de la compétition aura pour cadre le stade de Gerland. Saint-Etienne et Paris seront également mobilisés.


La Coupe des Confédérations au mois de juin prochain va mobiliser les énergies lyonnaises et stéphanoises. On avance petit à petit et si l’échéance est encore relativement lointaine, le temps de l’organisation n’est jamais trop long. La semaine dernière, une délégation de la FIFA a été reçue à Lyon et à Saint-Etienne. MM.Gugg et Blazer, un Suisse et un Américain, ont effectué une visite des sites de Gerland et Geoffroy Guichard, et apprécié la qualité des installations. Du côté de Lyon, la satisfaction est de mise d’autant que la capitale des Gaules a été désignée ville capitale. Dans un premier temps, l’organisation avait été confiée à Rhône-Alpes et à la Suisse. Les Suisses s’étant désistés, Lyon et Saint-Etienne sont restés seuls en lice, et Paris, avec le Stade de France est venu se greffer sur l’événement. Thierry Braillard, adjoint délégué à la jeunesse et aux sports de la ville de Lyon, a précisé ce que signifiait cette appellation « ville capitale ». « Le 17 juin, le repas officiel qui précèdera la compétition se déroulera dans l’enceinte de l’Hotel de Ville de Lyon, en présence des dirigeants du comité exécutif de la FIFA, et notamment MM.Blatter et Platini. Le lendemain, 18 juin, la cérémonie d’ouverture sera organisée par la ville au stade de Gerland. Symboloiquement, nous marierons la culture et le sport, puisque l’orchestre national de Lyon s’y produira » explique l’adjoint au maire. En ce qui concerne la compétition à proprement parler, il y aura du beau monde. La France, tenante du titre, glané en 2001 au Japon, disputera le match d’ouverture à Gerland le 18 juin. Trois autres matches de poule se dérouleront dans l’enceinte lyonnaise. Le public est assuré de voir évoluer l’équipe du Brésil, championne du Monde en titre. Enfin, une demi-finale opposant le premier du groupe du Brésil et le deuxième du groupe de la France, se jouera également à Gerland. Saint-Etienne accueillera trois matches de poules, ainsi que la finale pour la 3ème place. Les autres matches se dérouleront à Saint-Denis (Stade de France). On connaît désormais les huit pays participant à l’épreuve, et le tirage au sort des deux poules, sachant que deux pays d’un même continent n’évolueront pas dans la même poule, aura lieu le mercredi 12 février 2003 au Stade de France à l’occasion du match amical France - République Tchèque. D’un point de vue festif, Lyon sera selon Thierry Braillard, à la hauteur de l’événement, et présentera ses plus beaux atours aux équipes en compétition, et aux supporters. « Un point important, juge bon de préciser l’adjoint au maire, la FIFA a demandé une mobilisation des équipes nationales et notamment de la France, qui devront se présenter avec leurs meilleurs joueurs ». On ne sait si cette compétition est vraiment un rendez-vous sportif essentiel, mais au moins question prestige, la FIFA fait le maximum.

J.-F.G.

• Les équipes en lice : France, Brésil, Turquie, Colombie, Cameroun, Japon, Nouvelle-Zélande, Etats-Unis. France et Colombie seront forcément dans la poule A. Brésil et Turquie seront dans la poule B.

• Les matches à Lyon : Mercredi 18 juin, France - A2 à 21h. Vendredi 20 juin, A3 - A4 à 18h. Samedi 21 juin, Brésil - B2 à 21h. Lundi 23 juin : B2 - B3 à 21h. Jeudi 26 juin : 1/2 finale B1 - A2 à 18h.

• La finale aura lieu au Stade de France le 29 juin à 21h.

Tout l’article et le reste sur LeProgres.fr

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign