à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Un derby de feu pour les Lyonnais de Paris
 

Le Paradox, RV des Lyonnais de Paris avait revétu ses habits de fête pour le traditionnel OL-ASSE et le but de Benzema dans les ultimes moments de la rencontre a fini le feu dans le bar comme jamais auparavant. Pour l’Olympique Lyonnais et les Lyonnais de Paris, ce match nul 1-1 vaut autant qu’une victoire et porte à 17 matchs le record d’invincibilité des Lyonnais dans cette confrontation régionale.


Le match

Les Lyonnais, à l’engagement physique parfois laborieux dans l’animation offensive, s’en tirent à bon compte même s’ils ont dominé la seconde période après avoir subi en première.

C’est dans le temps additionnel que Benzema a finalement une nouvelle fois sauvé l’OL par son talent en transformant un coup franc direct accordé pour une faute commise sur lui-même par Cédric Varrault (90+1), inscrivant du même coup son 15e but en L1.

Sur un terrain dur et gelé, difficile pour les appuis, les Verts avaient pourtant pris l’avantage par Gomis dans le temps additionnel à la suite d’une grosse maladresse de Coupet manquant sa relance sur Fabio Grosso après une passe en retrait de Sébastien Squillaci (45+2).

L’ASSE, qui n’a perdu qu’une fois à domicile cette saison, face à Paris Saint-Germain (1-0), mais qui n’ont plus remporté le derby depuis le 6 avril 1994 et un succès 3-0, prenait alors un avantage mérité.

En début de partie, un but de Gomis ne soit justement refusé aus stéphanois pour hors-jeu (22). Ils auraient pu ouvrir la marque sur un coup franc de Dernis heurtant le poteau (36) et un autre magnifiquement détourné par Coupet sur son montant gauche (40) avant que le gardien lyonnais ne commette cette erreur semblant la conséquence d’un manque de concentration de sa part.

Pour leur part, les Lyonnais ont été peu menaçants en première période et une fois dangereux, sur une action d’Hatem Ben Arfa dont le tir était repoussé par Jody Viviani (21).

Après la mi-temps, l’OL a réagi sans être très dangereux hormis sur des actions de Ben Arfa qui échouait une nouvelle fois devant Viviani (51) avant de tirer au dessus (69) puis de laisser sa place à Fred (70) qui s’est montré dangereux sur un tir de peu au dessus des cages stéphanoise.

De leur côté, les Stéphanois ont fait preuve de solidarité pour préserver leur avance mais ont été alors moins présents devant. Ainsi, Coupet stoppait facilement un tir lointain de Ilan (51), lequel se heurtait au gardien lyonnais après un service de Gomis (56), avant que l’OL ne parvienne à égaliser in-extremis en toute logique.


Les Photos du Paradox aux couleurs de l’OL

à venir

JéM
www.parigones.net
© Parigones - clabdesign