à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société


Aulas attend la réponse de la COB

jeudi 4 décembre 2003

PARIS, 4 déc (AFP) - Le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, attend pour la semaine prochaine une réponse de la Commission des opérations de bourse (COB) concernant la cotation en bourse de la holding qui détient le club de football, a-t-il indiqué jeudi, précisant que la demande déposée à la COB n’était pour l’heure qu’une demande "de principe".

"Nous avons fait une demande de principe à la COB (qui a fusionné avec le Conseil des marchés financiers et le Conseil de discipline de la gestion financière pour devenir l’Autorité des marchés financiers, AMF, ndlr), nous n’avons pas encore déposé de dossier d’accès au marché financier, a déclaré M. Aulas lors d’une conférence de presse à Paris.

"La COB doit réunir un collège dans les jours qui viennent pour prendre une position de principe et pourrait se prononcer vers le 9 ou le 10 décembre, a-t-il poursuivi. Si cette réponse est positive, nous déposerons un dossier d’accès au marché financier à hauteur d’environ 30 millions d’euros".

"Nous avons lancé une augmentation de capital privé à hauteur de 10 millions d’euros et cette opération devrait être bouclée vers le 15 janvier", a-t-il indiqué par ailleurs, ajoutant qu’un "certain nombre de groupes étaient intéressés".

Alors que la loi française interdit aux clubs d’accéder directement à la bourse, M. Aulas a annoncé mi-octobre son intention de faire coter la SPCS (Société de participation dans les clubs sportifs), holding propriétaire à 100% de l’OL. La SPCS est détenue à 52% par M. Aulas, à 34% par le groupe Pathé et à 3% par Bruno Bonnell (PDG d’Atari), le reste étant réparti entre 8 chefs d’entreprise régionaux.

Outre l’OL, la SPCS est actionnaire d’OL Merchandising (100%), d’OL Voyages (50%), du restaurant Argenson (50%) et d’OL Restauration (30%). Ces activités hors football représentent 12% de son chiffre d’affaires, qui était de 92 M euros en 2002-03.




© Parigones - clabdesign