à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Un match fou
 

L’Olympique Lyonnais a remporté un succès controversé mais logique contre Nice par trois buts à deux hier en cinquième journée de la L1. Un succès qui permet à l’OL d’occuper seul la tête du classement de Ligue 1.


Les Lyonnais sont parvenus à arracher la victoire face à l’OGC Nice grâce à deux coups francs directs de Juninho et un penalty de Benzema dans le temps additionnel.

Auparavant, Mounier, pour sa première titularisation de sa carrière, avait manqué sa reprise à bout portant (10e) et la frappe enroulée d’Ederson avait rasé le montant droit (14e). Par la suite, nous avons assisté à une succession d’attaques lyonnaise sur les buts niçois. Jean II Makoun voit ensuite ses tentatives arrêtées par Letizi (33e) puis fuir le cadre (34e).

Puis Juninho surgit sur coup franc (40e), permettant aux siens de regagner les vestiaires avec un retard d’un seul but alors le poteau repoussa une tête de Fred (46e).

En second période peu après son entrée en jeu, Benzema buta sur le portier niçois (47e). A deux reprises, Anthony Mounier enleva trop ses tentatives (51e et 55e).

Lors de cette seconde période à sens unique, la relation Benzema - Fred fonctionnait à merveille, forçant la formation de Frédéric Antonetti à se replier sur son but.

Après une prodigieux slalom dans la défense niçoise, Benzema délivra un centre qui longea la ligne de but sans être capté par aucun attaquant lyonnais (56e) puis sur un tir de l’extérieur du pied à l’entrée de la surface il ne connut guère plus de succès (62e).

Et sur les tirs cadrés, Lionel Letizi réalisait deux exploits sur deux têtes de Makoun (66e et 78e) et une claquette pour repousser le tir puissant d’Ederson (71e).

Mais c’est sur coups de pied arrêtés que l’OL a marqué avec un brin de réussite sur la seconde réalisation de Juninho. Son coup franc à 40 mètres du but était destiné à Frédéric Piquionne mais ce dernier ne toucha pas le cuir qui finit sa course au fond des filets (73e).

La fin de période fut intense, une main de Vincent Hognon offrit, sur penalty, à Benzema son cinquième but de la saison en championnat en autant de rencontres (92e).

Master OL
© Parigones - clabdesign