à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon dynamite Anderlecht
 

Avec 4 buts de ses nouveaux attaquants Lisandro Lopez, Michel Bastos et Bafé Gomis ont contribué à la large victoire de l’Olympique Lyonnais sur les Belges d’Anderlecht, battus 5-1 mercredi soir à Gerland en barrage aller de la Ligue des champions.


Les septuples champions de France ont ainsi pris une grosse option sur une 10e participation consécutive à la reine des compétitions européennes, avant le match retour mardi prochain à Bruxelles.

La nouvelle ligne offensive de l’OL s’en est donné à coeur joie, puisque outre Gomis, les deux nouvelles recrues, l’Argentin Lisandro Lopez et le Brésilien Michel Bastos, ont elles aussi marqué.

L’ouverture du score est venue de Miralem Pjanic, d’un coup franc superbe, "juninhesque", d’une balle sous la barre du gardien d’Anderlecht, après une faute sur Lisandro Lopez (10e). Le jeune milieu de terrain d’origine bosniaque, qui avait demandé à porter le numéro 8 laissé libre par Juninho parti accumuler les pétro-dollars, a montré ainsi tout son talent.

En moins d’un quart d’heure, l’OL menait 2-0 après un penalty transformé par Lisandro Lopez, fauché dans la surface belge (14e).

Ce match considéré comme un révélateur pour cet OL "new look" privé de Juninho mais aussi de Karim Benzema parti au Real Madrid à l’inter-saison, a comblé les amateurs de jeu offensif, tant les hommes de Claude Puel se sont créés d’occasions après avoir monopolisé le ballon face à Anderlecht, ex-grand du football européen vainqueur de la Coupe des vainqueurs de Coupe et de la Coupe de l’UEFA du temps de sa splendeur.

Sur une nouvelle action bien combinée, Bastos sur l’aile droit se recentrait sur son pied gauche pour expédier de 25 mètres un missile qui heurtait le montant belge pour tromper le gardien impuissant (40e).

Les Belges coulaient sur une nouvelle action collective, ponctuée d’une passe décisive de Lisandro Lopez pour Gomis qui du plat du pied aggravait la marque (4-0, 42e).

A la reprise, l’Argentin Matias Suarez réduisait le score sur une erreur défensive de Mathieu Bodmer (59e).

Cela ne cassait pas l’élan lyonnais. Gomis, l’ex-panthère de Saint-Etienne, profitait d’un bon ballon en profondeur de Bastos pour dribbler le gardien et réussir un doublé pour le 5-1 (63e).

Entré en jeu en fin de rencontre, le remplaçant Cesar Delagado bénéficiait de quatre occasions nettes supplémentaires pour l’OL, dont l’une voyait le ballon renvoyé par la transversale des Belges. AP

Master OL
© Parigones - clabdesign