à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon, cap sur la Champions League
 

Un triplé de son Argentin vedette Lisandro Lopez a permis à l’Olympique Lyonnais de battre Anderlecht 3-1 mardi à Bruxelles en barrage retour de la Ligue des champions, et se qualifier ainsi pour la dixième année consécutive pour la phase de poules de l’épreuve. Ils retrouveront Liverpool, la Fiorentina et Debrecen le champion hongrois.


L’OL pouvait donc voir venir au coup d’envoi. Puel optait pour un milieu de terrain plus défensif qu’à l’aller avec le trio Toulalan-Kallstrom-Makoun, le Camerounais prenant la place de Miralem Pjanic. Devant, Cesar Delgado était préféré à Bafétimbi Gomis, auteur d’un doublé à Gerland il y a une semaine.

Mais cet OL nouvelle version semble pouvoir modifier à l’infini ses équipes de départ sans changer l’esprit résolument offensif. D’autant que Lisandro Lopez arrive à fabriquer seul les buts. Il maraudait un ballon sur une mauvaise relance du Tchèque Ondrej Mazuch pour ouvrir le score d’un lob astucieux (1-0, 26e).

D’autant que Lisandro Lopez, qui avait obtenu le coup franc de l’ouverture du score à l’aller avant d’inscrire le but du 2-0, récidivait six minutes plus tard. Il profitait d’un centre de la droite d’Anthony Réveillère pour couper la trajectoire du ballon au milieu de la surface (2-0, 32e).

L’ex-attaquant du FC Porto réalisait le coup du chapeau sur un nouveau coup de flair. Revenant d’une position de hors jeu, il profitait d’une passe en retrait hasardeuse du Tchèque Jan Polak pour frapper de 20 mètres hors de portée du gardien Davy Schoellen (3-0, 41e).

A la mi-temps, l’entraîneur Ariel Jacobs lançait deux de ses meilleures flèches, les Argentins Lucas Biglia et Matias Suarez, curieusement préservés jusque-là.

Suarez obtenait un penalty pour une faute de Cris et le transformait (3-1, 51e).

Puel lançait ses jeunes, Ishak Belfodil à la place de Lisandro et Maxime Gonalons à la place de Toulalan.

Lloris sauvait le 2-3 en gagnant un duel face à Boussoufa (77e).

L’arbitre italien était clément en oubliant un penalty contre les belges puis en sifflant la fin du match sans jouer les 4 minutes d’arrêt de jeu prévus.

Les Lyonnais retrouveront donc les matchs de poules avec une place dans le groupe E aux côtés de Liverpool, la Fiorentina et de Debrecen.

Master OL
© Parigones - clabdesign