à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

L1 : L’OL s’incline à Bastia
 

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Nous avons vu hier soir une équipe lyonnaise vélléitaire, poussive puis résignée se laisser enfoncer la tête dans l’eau par une équipe bastiaise déterminée, solidaire et dynamique. Les lyonnais semblent avoir perdu la confiance nécessaire dans leur jeu collectif et un peu leur âme en Corse. C’est aussi la première défaite depuis 4 matchs pour l’OL.


Le reporter de l’AFP ne dit rien de différent :

Lyon, en l’absence de ses internationaux brésiliens Edmilson (suspendu) et Anderson (pubalgie), a plié sous le joug corse en deuxième période.

Bastia voyait d’abord Laslandes sortir après douze minutes de jeu sur blessure. Les Lyonnais s’offraient les deux premières véritables occasions de la partie. Juninho, sur deux coup-francs (16, 22), obligeait Penneteau à s’employer.

Les deux équipes rentraient aux vestiaires sans avoir marqué de but, ni les esprits, même si Batlles, après un cafouillage de la défense rhodanienne, obligeait Coupet à un arrêt réflexe (45+1), récompensant une domination corse certaine.

De velléités offensives en pugnacités défensives, c’est finalement le milieu de terrain bastiais Mickaël Essien qui allait débloquer la situation. Après un coup-franc tiré par Batlles et une erreur de la défense des Gones, Essien, d’une frappe puissante des six mètres, envoyait le ballon au fond des filets (65, 1-0).

Les Corses allaient doubler la mise un quart d’heure plus tard. Un centre de Chaouki Ben Saada trouvait Florian Maurice qui, d’une reprise de volée croisée, trompait Coupet (80, 2-0).

D’autre infos sur Yahoo.fr

Master OL
© Parigones - clabdesign