à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

O.L., des générations qui rebondissent
 

Que font les joueurs de foot quand ils raccrochent les crampons ? Ils se reconvertissent naturellement dans la vie "civile" et le panel des activités exercées est assez varié. Les anciens de l’Olympique Lyonnais n’échappent pas à la règle.


Christian Lanier pour le journel Le Progrès a réalisé un survol des carrières de quelques anciens de l’OL. Le récit en est très instructif avec de nombreuses reconversions réussies.

Il commence son étude par le fait que de nombreux formateurs d’équipes de jeunes sont des anciens professionnels de l’OL (des années 70-80 en général) mais globalement ceux qui ont participé à l’épopée de l’OL depuis vingt ans, sont disséminés un peu partout. Et parfois même s’épanouissent dans leur rayon d’action.

Personne par exemple, n’a oublié ce formidable buteur Eugène Kabongo (50 buts en trois saisons) qui contribua avec le duo Claudio Garcia - Ali Bouafia a faire remonter l’OL en D1, il y a 14 ans presque jour pour jour. Eugène, qui fut un temps ministre des sports au Zaire son pays d’origine, a un beau projet. « Je veux monter une école de foot au Zaire. Je reviens de temps en temps sur Lyon pour m’inspirer de ce qui se fait de mieux en France », dit Eugène.

L’Argentin Claudio Garcia, lui, ami intime de Diego Maradona après avoir ouvert une pizzeria à Buenos Aires est toujours dans les affaires en Argentine, alors qu’Ali Bouafia qui avait rebondi en tant que directeur sportif de Guingamp devrait rebondir grâce à ses compétences intellectuelles.

Rémi Garde autre élément ayant contribué à emmener l’OL sur les pas du club moderne, est toujours dans le milieu, et se passionne pour son activité de consultant télé. ...//...

Pour d’autres, la route a été plus sinueuse. Bruno Génesio, lui, aussi incarnant les « gones » de la remontée est le second de l’entraîneur Stéphane Paille à Besançon en national.

Jacky Colin, l’ancien brillant capitaine des années 88-90 s’est retiré dans les Cévennes. Il a longtemps fait partie de l’encadrement d’Alès et avait, dit-on, trouvé son équilibre en devenant pasteur.

Romarin Billong, lui, l’une des perles de l’OL quand Raymond Domenech le lança, vient d’arrêter le football professionnel après des passages à Saint-Etienne et Nancy, et a repris les études. Le DEUG de maths ne serait plus très loin. .../...

Si l’on recense ou l’on a recensé des entraîneurs parmi les joueurs de l’OL ayant porté le maillot dans les années 60-70 (Aimé Jacquet, Aimé Mignot, François Félix, Joël Muller, Raymond Domenech, Jean-Marc Furlan, Jean Tigana, Bernard Lacombe), disons que la vocation d’entraîner semble un peu passée.

Certes, Farid Benstiti petit lutin dans les années 85, est bien entraîneur du FC Lyon féminin, Eric Guichard lui aussi joueur au milieu des années 80, gère l’AS Saint-Priest et Joël Fréchet a des responsabilités au centre de formation de Laval. Mais globalement, ce métier n’a pas un succès fou

« J’ai débuté à l’OL puis je suis passé par Gueugnon, Niort, Créteil, Grenoble, m’offrant un vrai tour de France. Et j’ai bien vu qu’il y avait beaucoup de choses à faire pour participer au développement d’un club », dit Gilles Constantinian ex-meilleur buteur de championnat de national 1 en 1996, qui a 39 ans maintenant et qui s’est de nouveau installé à Lyon. Il dirige en compagnie d’Alim Ben Mabrouk, 42 ans, avec qui l’OL retrouva l’Europe en 1991, une société nommée Lyon Sports entreprises. ...//...

Les itinéraires ont été bien divers, pas forcément éloignées d’un ballon de football, mais parfois plus pittoresques. Ainsi Roberto Cabanas a toujours une hacienda au Paraguay avec plusieurs bêtes. Et il projette d’encadrer de jeunes paraguayens en devenir.

Aziz Bouderbala qui vit toujours entre la Suisse et le Maroc, est toujours un consultant averti du football, et Laurent Fournier a beaucoup cru au nouveau concept du Beach Soccer.

L’Olympique Lyonnais a grandi. Il l’a prouvé en laissant des petits un peu partout, qui globalement suivent un parcours honorable sans ballon

Le reste de l’article de CHRISTIAN LANIER est sur LeProgres.fr.

Master OL
© Parigones - clabdesign