à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Statistiques
 

L1 : Stats & Interviews avant Montpellier-OL
 

Mardi prochain, l’avant dernière levée du championnat, les Lyonnais se prépare au mieux pour ne rien regretter et être complètement prêt pour cet évenement crucial.


Symbole de la saison de l’Olympique lyonnais, le milieu de terrain Vikash Dhorasoo estime que l’OL prépare "calmement" et "sereinement" un grand rendez-vous à Montpellier, mardi, pour le compte de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1 de football. Pour lui, la pression va monter à l’approche de la rencontre, mais Lyon est habitué à gérer ces matches à l’enjeu important.

Dans quel état d’esprit se trouve l’OL avant ce match Montpellier-Lyon ?
- Être champion dès mardi ne dépend pas que de nous. Nous savons que sur les deux matches restant il nous faut quatre points. Pour l’instant, nous nous préparons tranquillement, calmement et sereinement. Comme d’habitude. La pression va monter au fur et à mesure que l’on s’approchera de la rencontre. Peut-être qu’en fin de partie, si nous menons ou si nous faisons match nul, serons-nous certainement informés du déroulement du match Guingamp-Monaco. Les portables existent ! Si Monaco perd et que nous faisons le nul, nous serons alors champions.

L’OL est habitué à gérer les grands rendez-vous. Quel est votre sentiment ?
- Pour nous, Montpellier en déplacement et Guingamp à Gerland sont deux grands rendez-vous qui nous attendent. Nous allons jouer à Montpellier pour gagner, afin de pouvoir croire au titre sur le dernier match. Nous verrons le résultat de Monaco à Guingamp. Montpellier-Lyon, c’est une grande affiche pour nous comme pour les Montpelliérains. Pour nous, c’est comme si nous venions de disputer dix rencontres européennes. Nous sommes habitués et nous savons gérer ce type de match.

A quel moment du Championnat l’OL a-t-il réellement pensé revenir dans la course au titre ?
- Quand nous avons battu Rennes à domicile (4-1), nous retrouvions la victoire. C’était une belle victoire avec des buts. Cela nous a apporté de la confiance. Ensuite, avec le succès obtenu à Auxerre (1-0), nous avons senti que nous étions repartis pour une bonne série et derrière nous avons enchaîné. Dans le championnat, lorsque l’on rate les grands rendez-vous comme à Paris ou face à Monaco, c’est dur à encaisser. Au niveau des points, nous étions en retard. Mathématiquement, nous sentions qu’il n’était pas impossible de revenir, mais nous avons douté. Forcément.

Quand à Philippe Violeau, il est confiant, mais conscient qu’il reste encore un coup de rein à donner pour assurer le titre de champion de France. Il assure que l’OL ira à Montpellier pour l’emporter.

Le partage des points à Montpellier, mardi soir, ne serait-il pas finalement une bonne affaire pour les deux équipes et ne risque-t-on pas d’assister à un match bloqué ?
- Ce serait peut-être une bonne affaire pour eux, mais je ne vois pas ce que cela nous rapporterait, si dans le même temps Monaco venait à l’emporter à Guingamp. Vous n’avez donc rien à craindre, nous irons à Montpellier pour prendre les trois points. De toute façon, nous jouons toujours pour l’emporter. Néanmoins, c’est vrai que si nous ne rapportons qu’un point, nous l’aurons toujours notre destin entre nos mains.

Lyon, qui reste sur une série très impressionnante de 10 matchs sans défaite, ne risque t il pas de pécher par excès de confiance ?
- Non, je ne pense pas que nous commettions une telle erreur. Nous savons parfaitement que tout va très vite en football et que la vérité du jour ne sera pas forcément celle du lendemain. Mais cela ne signifie pas que nous ne courrons aucun risque en allant à Montpellier. Cette équipe a encore besoin de points, elle s’est parfois montrée très brillante cette saison, avec des attaquants très dangereux, et elle ne nous réussit généralement pas trop bien, nous serons donc méfiants.

Les supporters lyonnais, qui seront environ 2 500, mardi soir, à Montpellier, peuvent-ils jouer un rôle essentiel lors de cette rencontre ?
- Il est évident que le fait d’être soutenu par un grand nombre de nos supporters jouera en notre faveur. Nous aurons d’ailleurs certainement besoin de leur aide car, je le répète, ce match ne sera pas facile. Montpellier dispose d’une très belle équipe et doit prendre des points pour assurer son maintien.

Pour Eric Carrière, il s’agit de ne pas se voir "arrivés".

- Nous nous préparons pour deux derniers matches importants. Et pourquoi pas un, celui de Montpellier en sachant que dans ce cas, le dernier pourrait être génial devant notre public. Mais nous nous mettons dans la tête que ce sera dur jusqu’au bout. Nous devons jouer à Montpellier, à fond avec l’envie de l’emporter. Mais on se souvient aussi que l’an passé, Lens avait la possibilité de gagner le titre à l’avant dernière journée, quand nous nous jouions à Bordeaux. On sait ce qui est arrivé … Il ne faut pas se voir arrivés déjà mais si cela peut-être à Montpellier, ce serait super.

- Le risque ? C’est de se dire que le plus dur est fait avec notre série de 10 matches sans défaites depuis la 26è journée et notre défaite à Monaco. Mais si vous regardez les entraînements, vous voyez bien que ce n’est pas le cas. Même si nous restons lucides : nous sommes mieux placés que les autres. Mais il faut encore faire des efforts. Et nous n’oublions pas que si nous perdons à Montpellier et que Monaco gagne à Guingamp, nous ne sommes plus premiers ! Mais on ne veut pas que cela arrive.

- Le staff aura peut-être l’oreille sur les autres matches mais ce ne sera utile qu’en fin de match, pas avant. On va essayer de ne pas trop calculer. Et vu que depuis que nous ne calculons pas trop, cela marche ; on ne va rien changer. Depuis que nous avons trouvé un certain équilibre, nous ne sommes pas euphoriques mais nous sommes confiants par rapport à notre série. Il ne faut pas être trop modeste non plus, mais lucide. Nous allons jouer comme nous l’avons fait lors des 4 derniers déplacements qui furent autant de victoires."

Enfin Sidney Govou ne veut rien lacher...

Vous êtes en ballottage favorable, comment êtes vous mentalement à l’approche de ce match, sentez-vous que vous avez un joker ?
- Il ne faut pas du tout penser au joker. Je pense qu’il faut surtout prendre les matchs les uns après les autres et aller à Montpellier pour marquer et pour gagner. Ensuite on verra si les autres font des résultats favorables, sinon nous devrons continuer notre chemin et notre série jusqu’au bout.

Justement est-ce que vous souhaitez connaître les résultats des autres pendant le match ?
- Chacun a sa façon de voir les choses, je pense que le plus important c’est de se concentrer sur notre match et de se préoccuper de notre jeu. On doit essayer d’oublier ce qui se passe autour de cette rencontre. Ce qui importe pour nous c’est de faire un bon match et on verra ce qui va se passer ensuite.

Vous êtes confiant mais on sent dans vos propos que rien n’est fait...
- C’est loin d’être fait. Il reste deux matchs, il y a trois points. Monaco a une meilleure différence de buts, et on sait que si on perd à Montpellier et que Monaco gagne à Guingamp, ils nous passent devant. Sachant qu’ils jouent contre Troyes le dernier match, tous les efforts seraient alors anéantis. On est devant pour le moment, il nous faut quatre points pour être champion, à nous de faire le maximum.

Pour d’autres interviews des joueurs olympiquelyonnais.com

Paul le Guen a communiqué à l’issue de l’entraînement de dimanche après-midi le groupe qui affrontera Montpellier, mardi, dans le cadre de la 37eme journée de Ligue 1. Pas de surprise à signaler. Edmilson, un temps incertain, fait partie du groupe.


Le groupe lyonnais :

- Coupet, Vercoutre
- Deflandre, Caçapa, Edmilson, Müller, Bréchet
- Violeau, Carrière, Juninho, Dhorasoo, Balmont, Diarra
- Luyindula, Govou, Anderson, Née, Viale

- Blessés : Chanelet, Delmotte
- Suspendu : Aucun
- Choix de l’entraîneur : Aucun

Montpellier - Lyon (37eme journée de Ligue 1) : mardi 20 mai à partir de 20h30


Les statistiques de Gone73

- BILAN

+ Toutes compétitions 47 matchs joués, 22 victoires, 14 nuls, 11 défaites. 78 buts marqués, 50 buts encaissés ; Différence de buts : + 28 Domicile : 23 matchs joués, 14 victoires, 6 nuls ; 3 défaites 49 buts marqués, 21 buts encaissés ; Différence de buts : + 28 Exterieur : 24 matchs joués, 8 vitoires, 8 nuls, 8 défaites. 29 buts marqués, 29 buts encaissés ; Différence de buts : 0

+ Championnat de France 36 matchs joués, 19 victoires, 10 nuls, 7 défaites. 61 buts marqués, 36 buts encaissés ; Différence de buts : + 25 Domicile : 18 matchs joués, 12 victoires, 5 nuls, 1 défaite. 39 buts marqués, 15 buts encaissés ; Différence de buts : + 24 Exterieur : 18 matchs joués, 7 victoires, 5 nuls, 6 défaites. 22 buts marqués, 21 buts encaissés ; Différence de buts : +1

+ Coupe d’europe 8 matchs joués, 2 victoires, 3 nuls, 3 défaites. 12 buts marqués, 10 buts encaissés ; Différence de buts : +2 Domicile : 4 matchs joués, 1 victoire, 1 nul, 2 défaites. 8 buts marqués, 6 buts encaissés ; Différence de buts : +2 Exterieur : 4 matchs joués, 1 victoire, 2 nuls, 1 défaite. 4 buts marqués, 4 buts encaissés ; Différence de buts : 0

+ Coupe de la ligue 2 matchs joués, 1 victoire, 1 nul, 0 défaite. 5 buts marqués, 3 buts encaissés ; Différence de buts : + 2 Domicile : 1 match joué, 1 victoire, 0 nul, 0 défaite. 2 buts marqués, 0 but encaissé ; Différence de buts : + 2 Extérieur : 1 match joué, 0 victoire, 1 nul, 0 défaite 3 buts marqués, 3 buts encaissés ; Différence de buts : 0

+ Coupe de France 1 match joué, 0 victoire, 0 nul, 1 défaite. 0 but marqué, 1 but encaissé ; Différence de buts : -1 Exterieur : 1 match joué, 0 victoire, 0 nul, 1 défaite. 0 but marqué, 1 but encaissé ; Différence de buts : -1

- BUTEURS

+ Toutes compétitions Anderson...17 ; Luyindula...15 ; Juninho...12 ; Govou...10 ; Carrière...8 ; Vairelles...4 ; Caçapa...2 ; Dhorasoo...2 ; Chanelet...1 ; Laville...1 ; Delmotte...1 ; Née...1 ; Diarra...1 ; Violeau...1 ; csc...2.

+ Championnat de France Juninho...13 ; Luyindula...11 ; Anderson...11 ; Govou...6 ; Carrière...6 ; Caçapa...2 ; Vairelles...2 ; Dhorasoo...2 ; Chanelet...1 ; Laville...1 ; Delmotte...1 ; Née...1 ; Diarra...1 ; Violeau...1 ; csc...2.

+ Coupe d’europe Anderson...5 ; Carrière...2 ; Vairelles...2 ; Govou...2 ; Luyindula...1.

+ Coupe de la ligue Luyindula...3 ; Govou...2.

- PASSES ET ACTIONS DECISIVES

+ Toutes compétitions Carrière...15 ; Juninho...13 ; Govou...11 ; Dhorasoo...6 ; Vairelles...5 ; Anderson...4 ; Edmilson...3 ; Luyindula...3 ; Violeau...3 ; Diarra...2 ; Deflandre...2 ; Muller...1 ; Bréchet...1 ; Laville...1 ; Delmotte...1 ; Hauw...1 ; Née...1 ; Chanelet...1 .

+ Championnat de France Juninho...11 ; Govou...10 ; Carrière...9 ; Dhorasoo...6 ; Vairelles...5 ; Violeau...3 ; Anderson...2 ; Edmilson...2 ; Luyindula...2 ; Muller...1 ; Bréchet...1 ; Delmotte...1 ; Hauw...1 ; Chanelet...1 ; Deflandre...1 ; Diarra...1.

+ Coupe d’europe Carrière...5 ; Anderson...2 ; Diarra...1 ; Deflandre...1 ; Laville...1 ; Juninho...1 ; Edmilson...1.

+ Coupe de la ligue Carrière, Née, Juninho, Govou, luyindula...1.

- MATCHS JOUES (Titulaire + remplaçant)

+ Toutes compétitions Dhorasoo...44 (41+3) ; Coupet...44 (44+0) ; Caçapa...44 (44+0) ; Carrière...44 (39+5) ; Müller...41 (40+1) ; Luyindula...40 (25+15) ; Bréchet...39 (37+2) ; Juninho...39 (30+9) ; Violeau...38 (34+4) ; Diarra...36 (28+8) ; Edmilson...35 (29+6) ; Govou...34 (32+2) ; Anderson...29 (24+5) ; Vairelles...23 (8+15) ; Delmotte...23 (13+10) ; Chanelet...20 (19+1) ; Deflandre...21 (18+3) ; Laville...9 (2+7) ; Née...11 (2+9) ; Balmont...10 (4+6) ; Hauw...4 (1+3) ; Montoya...2 (1+1) ; Touré...2 (0+2) ; Puydebois...2 (1+1) ; Vercoutre...2 (2+0).

+ Championnat de France Dhorasoo...35 (32+3) ; Carrière...35 (31+4) ; Caçapa...34 (34+0) ; Coupet...33 (33+0) ; Müller...33 (32+1) ; Luyindula...32 (19+13) ; Bréchet...29 (27+2) ; Juninho...29 (24+5) ; Violeau...29 (27+2) ; Govou...27 (26+1) ; Diarra...26 (19+7) ; Edmilson...25 (19+6) ; Anderson...22 (18+4) ; Deflandre...20 (17+3) ; Delmotte...18 (11+7) ; Vairelles...15 (6+9) ; Chanelet...14 (13+1) ; Balmont...9 (4+5) ; Laville...5 (2+3) ; Née...7 (0+7)  ; Touré...2 (0+2) ; Puydebois...2 (1+1) ; Vercoutre...2 (2+0) ; Hauw...2 (0+2) ; Montoya...1 (0+1).

+ Coupe d’europe Coupet, Caçapa...8 (8+0) ; Juninho...8 (5+3) ; Violeau...7 (7+0) ; Carrière...7 (7+0) ; Dhorasoo...7 (7+0) ; Anderson...7 (6+1) ; Bréchet...7 (7+0) ; Edmilson...7 (7+0) ; Vairelles...7 (2+5) ; Diarra...7 (6+1) ; Muller...6 (6+0) ; Govou...5 (4+1) ; Luyindula...5 (2+3) ; Laville...4 (1+3)  ; Delmotte...4 (1+3) ; Chanelet...3 (3+0) ; Née...2 (1+1) ; Deflandre...1 (1+0).

+ Coupe de la ligue Coupet, Chanelet, Caçapa, Edmilson, Bréchet, Diarra, Dhorasoo, Luyindula...2 (2+0) ; Carrière...2 (1+1) ; Delmotte, Née, Muller, Govou, Juninho...1 (1+0)Violeau, Hauw, Balmont...1 (0+1).

+ Coupe de France Coupet, Muller, Edmilson, Bréchet, Chanelet, Montoya, violeau, diarra, Hauw, Govou, luyindula...1 (1+0) ; Vairelles, Juninho...1 (0+1)

- TEMPS DE JEU

+ Toutes compétitions Coupet...3949 ; Caçapa, 3892 ; Dhorasoo...3734 ; Muller...3602 ; Carrière...3315 ; Bréchet...3290 ; Violeau...2880 ; Govou...2695 ; Edmilson...2694 ; Juninho...2651 ; Diarra...2549 ; Luyindula...2358 ; Anderson...2053 ; Chanelet...1735 ; Deflandre...1532 ; Delmotte...1249 ; Vairelles...1017 ; Laville...357 ; Balmont...345 ; Née...289 ; Vercoutre...180 ; Puydebois...131 ; Montoya...119 ; Hauw...111 ; Touré...26.

+ Championnat de France Caçapa, 2970 ; Coupet...2929 ; Dhorasoo...2924 ; Muller...2852 ; Carrière...2587 ; Bréchet...2396 ; Violeau...2307 ; Govou...2197 ; Juninho...2060 ; Luyindula...1876 ; Edmilson...1764 ; Diarra...1698 ; Anderson...1503 ; Deflandre...1442 ; Chanelet...1201 ; Delmotte...1014 ; Vairelles...734 ; Balmont...309 ; Vercoutre...180 ; Laville...168 ; Puydebois...131 ; Née...161 ; Montoya...45 ; Hauw...15 ; Touré...26.

+ Coupe d’europe Coupet...720 ; Caçapa...712 : Edmilson, Bréchet...630 ; Dhorasoo...600 ; Carrière...599 ; Diarra...551 ; Anderson...550 ; Muller...540 ; Violeau...510  ; Juninho...448 ; Govou...333 ; Vairelles...270 ; Chanelet...234 ; Luyindula...205 ; Delmotte...145 ; Laville...99 ; Deflandre...90 ; Née...54.

+ Coupe de la ligue Coupet, Chanelet, Caçapa, Edmilson, Diarra, Dhorasoo, Luyindula...210 ; Brechet...174 ; Carrière...129 ; Muller, Juninho...120 ; Delmotte...90 ; Govou...75 ; Née...74 ; Balmont...36 ; Violeau...16 ; Hauw...6.

+ Coupe de France Coupet, Muller, Edmilson, Bréchet, Chanelet, Diarra, Hauw, Govou, luyindula...90 ; Montoya...77 ; Violeau...67 ; Juninho...23 ; Vairelles...13.

- CARTONS

+ Toutes compétitions Avertissements : Bréchet...9 ; Edmilson...7 ; Diarra...7 ; Dhorasoo...7 ; Juninho...6 ; Govou...6 ; Müller...5 ; Deflandre...5 ; Violeau...4 ; Caçapa...4 ; Chanelet...4 ; Delmotte...2 ; Laville...1 ; Anderson...1 ; Hauw...1. Expulsion : Diarra, Edmilson, Laville...1.

+ Championnat de France Avertissements : Bréchet...8 ; Dhorasoo...7 ; Edmilson...5 ; Juninho...5 ; Müller...5 ; Deflandre...5 ; Govou...5 ; Diarra...4 ; Violeau...4 ; Chanelet...4 ; Caçapa...2 ; Delmotte...2 ; Anderson...1 ; Hauw...1. Expulsion : Diarra, Laville, Edmilson...1.

CAPITAINE (EN L1) Anderson...17 (1346 minutes) Violeau 11+10 (1119) Delmotte 0+1 (44) Bréchet 5+1 (467) Laville 1+0 (90) Edmilson 0+1 (36) Muller 3+1 (258)

- EN FONCTION DU PREMIER BUT

+ Lorsque l’OL ouvre le score C’est arrivé 22 fois pour 17 victoires et 5 nuls

= Lorsque l’OL ouvre le score en 1ère mi-temps C’est arrivé 16 fois pour 14 victoires et 2 nuls = Lorsque l’OL ouvre le score en 2ème mi-temps C’est arrivé 6 fois pour 3 victoires et 3 nuls = Lorsque l’OL ouvre le score à domicile C’est arrivé 11 fois pour 10 victoires et 1 nul = Lorsque l’OL ouvre le score à l’extéreiur C’est arrivé 11 fois pour 7 victoires et 4 nuls

+ Lorsque l’OL a encaissé le premier but C’est arrivé 11 fois pour 2 victoires 2 nuls 7 défaites

= Lorsque l’OL a encaissé le premier but en 1ère mi-temps C’est arrivé 8 fois pour 2 victoires 2 nuls 4 défaites = Lorsque l’OL a encaissé le premier but en 2ème mi-temps C’est arrivé 3 fois pour 0 victoire 0 nul 3 défaites = Lorsque l’OL a encaissé le premier but à domicile C’est arrivé 4 fois pour 2 victoires 1 nul 1 défaite = Lorsque l’OL a encaissé le premier but à l’extérieur C’est arrivé 7 fois pour 0 victoire 1 nul 6 défaites

- STATS INDIVIDUELLES

+ Nombre total de matchs joués en 1ère division : Dhorasoo 293 ; Delmotte 291 ; Coupet 279 ; Violeau 259 ; Vairelles 241 ; Anderson 219 ; Chanelet 211 ; Laville 204 ; Carrière 190 ; Née 138 ; Luyindula 132 ; Bréchet 115 ; Muller 89 ; Govou 88 ; Edmilson 67 ; Deflandre 61 ; Juninho 58 ; Caçapa 55 ; Diarra 26 ; Vercoutre 17 ; Balmont 9 ; Hauw 3  ; Touré 2 ; Puydebois 2 ; Montoya 1.

+ Nombre de matchs joués en 1ère division avec l’OL : Coupet 213 ; Laville 204 ; Violeau 181 ; Delmotte 149 ; Dhorasoo 128 ; Bréchet 115 ; Anderson 108 ; Muller 89 ; Govou 88 ; Edmilson 67 ; Vairelles 63 ; Chanelet 59 ; Carrière 62 ; Deflandre 61 ; Juninho 58 ; Caçapa 55 ; Luyindula 53 ; Diarra 26 ; Née 26 ; Balmont 9 ; Hauw 3 ; Touré 2 ; Puydebois 2 ; Vercoutre 2 ; Montoya 1.

+ Nombre total de buts marqués en 1ère division : Anderson 138 ; Vairelles 65 ; Née 50 ; Luyindula 31 ; Delmotte 23 ; Govou 21  ; Carrière 20 ; Juninho 17 ; Dhorasoo 12 ; Violeau 10 ; Chanelet 7 ; Caçapa 3 ; Laville 2 ; Muller 1 ; Edmilson 1 ; Diarra 1

+ Nombre de buts marqués avec l’OL en 1ère division : Anderson 71 ; Govou 21 ; Luyindula 17 ; Juninho 17 ; Delmotte 12 ; Vairelles 11 ; Violeau 10 ; Carrière 9 ; Dhorasoo 7 ; Chanelet 3 ; Caçapa 3 ; Née 3 ; Laville 2 ; Muller 1 ; Edmilson 1 ; Diarra 1.

- LES BUTS

+ Comment l’OL marque ses buts = de la tête : 7 buts Luyindula...2 ; Caçapa, Laville, Chanelet, Diarra, Juninho...1. = du pied droit : 48 buts Juninho...11 ; Luyindula...9 ; Anderson...9 ; Govou...6 ; Carrière...6 ; Dhorasoo...2 ; Delmotte, Caçapa, Née, Vairelles, Violeau...1. = du pied gauche : 4 buts Anderson...3 ; Vairelles...1.

+ Sur quelle phase de jeu l’OL marque ses buts = Action de jeu : 45 buts = Coup-franc : 12 buts = Pénalty : 0 but = Corners : 4 buts = contre son camp : 2 buts

+ Quand L’OL marque ses buts 0-15ème minute : 7 16-30ème minute : 5 31-45ème minute : 16 Total première mi-temps : 28 46-60ème minute : 14 61-75ème minute : 9 76-fin : 10 Total seconde mi-temps : 33

+ Quand L’OL encaisse ses buts 0-15ème minute : 2 16-30ème minute : 9 31-45ème minute : 6 Total première mi-temps : 17 46-60ème minute : 3 61-75ème minute : 6 76-fin : 10 Total seconde mi-temps : 19

Merci à Gone73

Master OL
© Parigones - clabdesign