à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Supporters
 

Les Supporters Lyonnais à Lyon et à Paris
 

Les Supporters de l’Olympique Lyonnais gagnent leurs lettres de noblesses au fur et à mesure de l’ascension de leur équipe dans le gotha du football.


Les PariGones en tant qu’association de Lyonnais expatriés à Paris a été créée autour des valeurs de respect et de fierté d’être Lyonnais. L’expression de cette fierté passe par un soutien inconditionnel à l’Olympique Lyonnais. A ce titre, les PariGones forment un groupe de fervents supporters.

Il existe naturellement depuis longtemps des clubs de supporters à Lyon. On peut sans doute dater leur émergence avec celle des Bad Gones en 1987 - juste avant la remontée en première division - qui par leur présence nouvelle dans les matchs et l’affirmation de leur force ont initié le mouvement.

Les Bad Gones sont d’inspiration Ultra. Il y a trois choses essentielles qui les définissent :

- Les chants : donnés sous l’impulsion du capo (chargé de mettre et d’entretenir l’ambiance dans la tribune), les chants doivent être constants durant tout le match et cela, quelque soit le score. La puissance, la variété et l’omniprésence des chants sont des atouts pour la réputation du groupe.

- Les déplacements : l’ultra se doit de suivre son équipe quand celle-ci joue à l’extérieur. Le groupe doit alors poser sa bâche pour montrer sa présence aux ultras adverses.

- Les tifos : caractéristique essentielle par rapport au supporterisme de type anglais. Les spectacles de soutien ( torches, fumigènes, feuilles de papier, feux d’artifice,….) montrent l’attachement des ultras à leur club mais aussi la puissance du groupe.

Les autres clubs de supporters créés à Lyon sont les Lugdunum’s qui sont apparus en 1993. Ils occupent traditionnellement le Virage Sud du stade de Gerland (contrairement aux Bad Gones qui se retrouvent régulièrement au Virage Nord). Ils y cotoient également le Nucleo Ultra et les Hexagones.

Le cinquième club de supporters qui investit Gerland à chaque match : Les Rouge & Bleu. Ils ont trouvé refuge dans la tribune latérale Jean Bouin parmi les habitués historiques du stade de Gerland.

Tous ensemble, ils animent les tribunes de Gerland dans l’enthousiasme et la ferveur. Ils représentent environ 2000 membres.

Les PariGones regroupent en son sein les supporters de l’Olympique Lyonnais habitant sur Paris et région Parisienne qui n’ont pas la chance de pouvoir fréquemment circuler dans les tribunes Lyonnaises. Ils ne sont cependant d’inspiration "Ultra" telle qu’elle est ici illustrée et définie.

Nous les aidons à vivre leur passion au travers des retransmissions de match sur écran géant en un lieu unique : le PARADOX (et le CAFE ROUGE en été, juste en face du PARADOX. Longtemps client quotidien de l’établissement, j’ai convaincu son propriétaire d’installer un superbe équipement de video-projection en Août 2002 et depuis les Gones expatriés peuvent se retrouver dans les "tribunes" du PARADOX.

Les PariGones relayent cette ferveur par une très large gamme de services et d’activités organisées pour que les supporters de l’Olympique Lyonnais sur Paris prolonger ces moments de joie intenses.


Lexique des Supporters Ultra

- Bâche ou banderole : En tissu, plastifiée ou tout simplement peinte, elle représente le groupe partout où il se trouve (domicile et extérieur). Le nom du groupe, et souvent le logo, apparaissent dessus. A domicile, le groupe appose sa bâche principale devant ou dans sa tribune et à l’extérieur en amène souvent une plus petite. Activité très prisée chez les ultras, le vol de bâche : la bâche représentant le groupe (au même titre que l’écharpe pour un individu), se la faire voler humilie le groupe.

- Capo : ( traduction littérale depuis l’italien : chef ) ultra chargé de mettre et d’entretenir l’ambiance dans la tribune. Il est juché en hauteur (caisse, grillages,…) et face à la tribune (dos tourné au terrain). Il exhorte les autres à chanter à l’aide d’un mégaphone ou d’une sono. C’est un leader du groupe car c’est lui qui représente le groupe pendant les matches. L’ambiance de la tribune fait sa réputation.

- Chlorate : mélange pyrotechnique servant à produire beaucoup de fumée ou des flammes (cela dépend du mélange). Utilisée souvent en tifo à l’entrée des joueurs. Mélange dangereux et instable à réserver aux ultras avertis.

- Curva : virages situés derrière les buts, appelés kop en Angleterre (le premier ayant été celui de Liverpool )

- Fumigène : ( à ne pas confondre avec les torches ! ) ustensile pyrotechnique utilisé en tifo à l’entrée des joueurs. Différentes tailles (donc de durée) et différents coloris existent.

- Tifo : ( traduction littérale depuis l’italien : soutien ) un tifo désigne communément un spectacle organisé au moment de l’entrée des joueurs sur le terrain au début du match. Un tifo peut être réalisé à base de feuilles cartonnées de couleur, de drapeaux, de fumigènes, de banderoles etc... L’imagination est sans limite et l’originalité recherchée. La réputation d’un groupe Ultra vient de sa faculté à réaliser les plus beaux et grands tifos.

- Torche : ( à ne pas confondre avec un fumigène ! ) une torche est utilisée pour colorer la tribune, pour mettre le feu. A ne pas laisser entre toutes les mains, les torches sont généralement utilisées lors des buts, ou pour un tifo, ou simplement pour réchauffer l’ambiance.

Source Dossier Ultra

Master OL
© Parigones - clabdesign