à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

L’O.L. se lance dans les transferts
 

L’Olympique Lyonnais semble avoir donné un coup d’accélérateur dans le domaine des transferts de joueurs. Sous la pression Paul le Guen qui voudrait disposer de son effectif au complet pour le Trophée des Champions fin juillet. Et d’autant que Sonny Anderson semble avoir signé à Villareal.


Pour Sport24, les choses s’accélèrent du côté de l’O.L. Mickael Essien et Anthony Réveillère sont les premières recrues du club en attendant la venue d’un nouveau gardien et d’un remplaçant à Sonny Anderson.

Devancé par l’OM pour Didier Drogba, incapable de faire venir Shabani Nonda, l’Olympique Lyonnais n’affichait pas un bilan très reluisant en matière de transferts. C’était il y a encore une semaine. Jean-Michel Aulas et Paul Le Guen se sont donc montrés particulièrement actifs ces derniers jours et le visage de la future équipe prend désormais forme petit à petit.

Essien pour commencer

Depuis l’ouverture de la période des transferts, l’OM, le PSG et Lyon se battent pour les mêmes joueurs. Les enchères montent donc régulièrement entre les trois clubs. Les dirigeants de l’Olympique Lyonnais ont ainsi dû faire de gros sacrifices pour arracher le Bastais Mickael Essien aux mains du PSG. Arracher, le mot n’est pas trop fort puisque qu’un accord avait même été trouvé entre Paris et le club corse. 7,9 millions d’euros plus Frédéric Née, le montant semble élevé surtout en cette période difficile même pour un des milieux les plus talentueux de L1. Cependant, c’est à seulement ce prix-là que l’OL pourra construire une équipe capable de rivaliser avec les plus grands clubs au niveau européen.

Réveillère enfin Lyonnais

L’élimination dès le premier tour de la Ligue des Champions la saison dernière a laissé un goût amer du côté de la capitale des Gaules. C’est pour cette raison que Paul Le Guen, le jeune entraîneur lyonnais, veut au moins un renfort par ligne cette année. Son vœu est en passe d’être exaucé. En effet, après la signature d’Essien, Anthony Réveillère devrait officiellement rejoindre l’Olympique Lyonnais, ce lundi. L’attirance du technicien pour ce jeune arrière droit n’est pas nouvelle. Déjà la saison dernière, Lyon avait tenté de le faire venir avant que Valence ne vienne le leur souffler. Alors dès que les Espagnols ont annoncé qu’ils ne levaient pas l’option d’achat sur le Rennais, l’Olympique Lyonnais, s’est immédiatement remis sur les rangs. Bien lui en a pris puisque l’OM tentait encore une fois de prendre les devants en proposant 4,8 millions d’euros. Jean-Michel Aulas a dû faire une rallonge et aligner 5,5 millions d’euros pour enrôler l’international espoir.

Qui pour remplacer Coupet ?

Lyon ne devrait pas pour autant en rester là. Grégory Coupet, le gardien emblématique de l’Olympique Lyonnais, est en conflit ouvert avec son président. Son avenir n’est a priori plus à Lyon. Les dirigeants du club tentent de l’échanger avec l’un des ténors français à ce poste. Proposé à l’Olympique de Marseille contre Vedran Runje, il pourrait également prendre le chemin de Bordeaux ou de Nantes. Remy Vercoutre, la doublure de Coupet, n’entre pas dans les plans de Le Guen, qui voudrait un portier plus expérimenté. Landreau, mais plus certainement Ramé pourraient être cet homme. Les prétentions salariales de Coupet (110000 euros par mois) effraient cependant la plupart des clubs de l’Hexagone. Affaire à suivre donc…

Le rêve Pauleta

Le dernier chantier de l’Olympique Lyonnais en matière de recrutement est le remplacement de Sonny Anderson. Le Brésilien a laissé une trace indélébile à Lyon et le futur numéro 9 aura la lourde tâche de prendre sa succession. Les plus grands noms ont circulé du côté de Lyon. Makaay, Morientes, Eto’o ont ainsi été cités mais c’est finalement la piste Pauleta qui semble la plus chaude.

Auteur de trois saisons exceptionnelles aux Girondins, le joueur Portugais fait rêver tous les club de L1. Paris semble avoir une longueur d’avance sur le dossier mais l’absence de Coupe d’Europe au PSG et les moyens financiers nettement plus importants de l’Olympique Lyonnais pourraient une nouvelle fois faire pencher la balance du côté lyonnais.

Source Sport24.com

Morientes semble avoir la faveur des supporters surtout depuis que Jean-Michel Aulas a annoncé vouloir faire signer un TRES GRAND attaquant. Est-ce un effet marketing ? En tout cas, l’appétit des aficionados de Olympique Lyonnais n’en est que plus attisé. Et tout le monde voit dans l’expérience et le passé de de l’espagnol la synthèse de ce que recherche l’O.L. pour franchir le fameux palier européen des Quarts de finalde de la Ligue des Champions.

Interviewé par Football365, Anthony Révellière répond ceci :

Anthony Réveillère, vous signez à Lyon après avoir passé six mois à Valence. N’est ce pas un petit retour en arrière ?
- Non, pas du tout. À partir du moment où Valence n’était pas en mesure de lever l’option d’achat, il me fallait trouver un club susceptible de me faire encore progresser et de me proposer un challenge intéressant sur le plan sportif. Avec Lyon, qui est à mes yeux le meilleur club français depuis quelques années, je crois que je ne me suis pas trompé. Et puis, je ne suis pas mécontent de retrouver le championnat de France.

L’offre de dernière minute de Marseille ne vous a-t-elle pas fait hésiter ?
- Non, pas vraiment. J’étais en contact avec Lyon depuis l’année dernière et même si l’affaire n’avait pas pu se réaliser à l’époque, j’avais toujours le contact avec ce club. Bien entendu, j’ai été flatté par l’offre de Marseille, qui est l’autre grosse formation du championnat de France. Mais cela n’a pas troublé ma réflexion. Lyon était mon premier choix et je m’y suis tenu.

Qu’espérez-vous trouver en venant ici ?
- Je viens chez le champion de France, avec l’ambition de jouer de grands matchs. J’ai eu un premier contact avec la Ligue des Champions la saison dernière, lorsque je jouais à Valence, et j’ai bien l’intention de renouveler cette expérience. Et puis, je voulais un grand club afin de poursuivre ma progression. C’est clair, je viens pour franchir de nouveaux paliers.

Paul Le Guen dit que vous pouvez évoluer aussi bien à droite qu’à gauche. Quel est votre sentiment ?
- Je suis plus attiré par le couloir droit car je suis droitier. Mais j’ai effectivement déjà joué à gauche et je peux le refaire. Maintenant, je confirme que je me sens plus à l’aise sur la droite. De toute façon, quel que soit le choix de l’entraîneur, il y aura de la concurrence et je me battrai pour m’imposer.

Plus d’infos sur Football365

Sonny Andersonn aurait signé dans le club espagnol de Villareal

Sonny Anderson, le capitaine emblématique de l’Olympique Lyonnais, se serait engagé pour deux saisons avec Villareal selon les dirigeants du club espagnol.

Âgé de 33 ans (il les aura le 19 septembre prochain), Anderson a convaincu Fernando Roig et Benito Floro, respectivement président et entraîneur, de sa motivation pour les années à venir. Les négociations se sont finalisées à Monaco. Sonny Anderson arrivera à Villareal samedi prochain.

Le Brésilien a joué au cours de sa carrière à Vasco de Gama (Brésil), au Servette Genève (Suisse), à Marseille et Monaco, au FC Barcelone (Espagne), d’où il avait rejoint Lyon en juin 1999.

Il quitte donc l’Olympique Lyonnais club auquel il aurait tant apporté en 4 années de contrat. Il est un des artisans du changement de statut du club olympien qui depuis son arrivée a conquis 4 titres en 3 ans (2 championnats, 1 coupe de la Ligue et 1 Trophée des Champions).

Il sera donc profondemment regretté mais nombreux sont les supporters qui souhaitent le voir revenir après ses 2 années de contrat espagnol dans le management de l’Olympique Lyonnais en qualité possible d’ambassadeur du club dans le monde. Un rôle qui lui irait comme un gant tant son aura est importante dans le monde du football.

SALUT L’ARTISTE et A BIENTOT ...

Master OL
© Parigones - clabdesign