à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

Lyon corrige Marseille
 

Deuxième victoire éblouissante de la semaine pour l’Olympique Lyonnais qui a donné la leçon à l’Olympique de Marseille au stade Vélodrome lors de la 13ème journée de Ligue 1. Le score sans appel est de 4 à 1 !


Deux buts de Luyindula, un d’Elber et un de Juninho ont plongé les Marseillais dans les affres du plus profond doute, les reléguant à six points du leader Monaco et à trois de leur adversaire du jour.

Le public, qui a réclamé la démission du manager sportif Alain Perrin, a longuement sifflé des joueurs incapables de s’opposer à la vivacité et à la technicité des Lyonnais.

Face à des champions de France en titre invaincus depuis une dizaine de rencontres, l’OM n’avait pourtant d’autre choix que de s’imposer pour mettre fin à une inquiétante baisse de régime qui l’a déjà virtuellement éliminé de la Ligue des champions.

De fait, Sydney Govou a tiré la première cartouche en venant buter sur le gardien de l’OM (6e) avant qu’Edmilson ne croise trop sa tête sur corner (13e).

Une lumineuse ouverture de quarante mètres du Brésilien dans les pieds de Govou a complètement pris à revers la défense marseillaise incapable de s’opposer au centre précis de l’attaquant lyonnais pour Luyindula dont la frappe, déviée par Elber d’un astucieux mouvement de la cuisse, a finalement terminé sa course dans les filets de Vedran Runje (18e).

L’OM a cependant mis moins de deux minutes à rendre la monnaie de leur pièce aux Lyonnais un peu statique sur un corner, Daniel Van Buyten reprenant victorieusement un mauvais renvoi de la défense lyonnaise.

A égalité au score, les deux équipes se faisait front mais les occasions n’était pas définitives. Runje s’interposait sur une tentative de Berthod (29e) tandis que Grégory Coupet se couchait sur une tête de Marlet (30e).

Peu avant la pause, Lyon reprenait l’avantage sur un coup franc de Juninho détourné au premier poteau par Luyindula (37e).

L’attaquant lyonnais s’est même vu ensuite refuser un but pour une position de hors jeu (41e) pas franchement évidente, avant que Runje ne détourne une nouvelle balle de break cette fois sur une puissante reprise de volée deGovou (43e).

Côté marseillais, seule une frappe sèche de Mido (44e) a permis à Marseille de donner l’illusion de pouvoir recoller au score avant la mi-temps.

En pleine réussite, Luyindula s’est néanmoins chargé d’annihiler définitivement les espoirs marseillais en inscrivant le troisième but de son équipe (58e) sur un tir pas vraiment appuyé mais dont la trajectoire a été une nouvelle fois déviée par un défenseur.

A l’inverse, l’OM était trop makadroit pour prétendre s’opposer à la marche victorieuse des Lyonnais. Les tentatives de Van Buyten (54e), Perez (64e) ou Fernandao (78 et 80e) n’ont pu empêcher Marseille de concéder ses premiers points à domicile depuis le début de saison.

Dans les arrêts de jeu, Juninho enfonçait le clou en parachevant le succès lyonnais d’un nouveau but. Pour la sixième année consécutive, Lyon a donc quitté le Vélodrome invaincu et peut aborder avec sérénité une trêve de quinze jours, qui ne sera en revanche pas de trop pour permettre aux Marseillais de soigner leurs soucis.

Alain Perrin déclarait dans la foulée qu’il ne démissionnerait pas comme le chantait les supporters phocéens à la fin du match. Quant à Paul le Guen, il disait avec son habituelle mesure : "Je ne vais pas faire la fine bouche. Dans l’ensemble, je suis content. On avait l’ambition de gagner, même si j’aurais signé pour un nul. Techniquement, nous avons réalisé un match presque parfait. Nos temps de passage sont bons, mais ne tirons pas encore de conclusions définitives." Voilà des paroles bien sages.


La Fiche du Match

A Marseille (Stade Vélodrome) : Lyon bat Marseille 4 à 1 (2-1)
- Terrain : bon
- Temps : doux
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 59.000
- Arbitre : M. Layec

Buts :
- Marseille : Van Buyten (20)
- Lyon : Elber (19), Luyindula (38, 58), Juninho (90+2)

Avertissements :
- Marseille : Johansen (23)
- Lyon : Réveillère (17), Müller (53)

Les équipes :
- Marseille : Runje - S. Perez, Van Buyten, Ecker, Skacel (Meïté 64) - Meriem, Hemdani (cap), Johansen (Sychev 64), Vachousek (Fernandao 76) - Mido, Marlet
- Lyon : Coupet - Réveillère, Edmilson, Müller (cap), Berthod - Govou (Essien 83), Juninho, Luyindula, M. Diarra - Malouda (Caçapa 71), Elber (Carrière 76)


Le film du match

- 90’ + +3 C’est sur un dernier coup franc raté de Mido que l’arbitre siffle la fin du match. L’OM n’a jamais su s’élever au niveau d’une équipe lyonnaise impressionante, qui revient à 3 points du leader monégasque. Les Phocéens restent 3e, mais désormais à 6 points de Monaco.
- 90’ + +1 Catastrophe pour l’OM, démonstration pour l’OL, avec le 4e but lyonnais ! Carrière déborde à droite, et centre pour Luyindula. Il reprend, Runje détourne, puis Juninho surgit pour enfoncer le clou.
- 90’ 3 minutes de temps additionnel seront décomptées par M. Layec.
- 89’ Belle ouverture de Juninho pour Luyindula, mais Runje est le plus prompt, et sort pour dégager le ballon au plus loin.
- 87’ Les Gones défendent leur avantage, face à des Marseillais qui n’attaquent plus avec la vaillance et le coeur observés plus tôt. Le public aussi s’est un peu éteint.
- 85’ Frappe de Carrière, qui s’est avancé dans l’axe, mais belle parade de Runje, le Croate n’ayant pas grand chose à se reprocher sur les buts encaissés.
- 83’ Dernier changement du match, Essien remplace Govou pour l’OL.
- 81’ Le tempo n’est plus le même, Lyon se contentant d’assurer son affaire.
- 79’ Les locaux ont compris que ça ne rentrerait pas, car il y a encore un cafouillage, mais Coupet finit par s’interposer.
- 77’ Deux occasions marseillaises coup sur coup, mais ça ne veut décidemment plus passer. Edmilson sauve une tête lobée de Fernandao, puis un autre ballon chaud est dégagé du poing par Coupet, suite à un corner. 75’ Carrière entre en jeu pour l’OL, c’est Elber qui lui cède sa place.
- 74’ Fernandao remplace Vachousek, c’est le dernier changement marseillais.
- 72’ Le rythme a un peu baissé, à l’image des Marseillais. Ils semblent beaucoup moins y croire, sont moins percutants, et commencent à comprendre que le double champion en titre est décidemment injouable quand il a trouvé la bonne carburation, comme c’est le cas depuis quelques semaines.
- 70’ Malouda est légèrement touché, pas la peine de prendre de risques. Il sort donc, remplacé par Caçapa, un revenant. Un choix défensif explicable par le score.
- 68’ Corner pour l’OM, et tous les joueurs d’Alain Perrin sont montés. Seuls Hemdani et bien sûr Runje sont restés en retrait. Mais le ballon file en sortie de but.
- 66’ La possession de balle est équilibrée, mais les visiteurs donnent une impression de mettre le danger sur le but adverse de manière plus visible. Ils semblent à chaque fois plus menaçants.
- 64’ Toujours le même pressing sur le but lyonnais, mais les Phocéens n’ont pas de chance. Mido frappe de la tête, mais le talent de Coupet fait le reste, une détente de qualité pour mettre le ballon en corner.
- 62’ Skacel et Johansen sortent du terrain, remplacés par Sytchev et Méïté en faveur de l’OM. 
- 60’ Les Phocéens attaquent, mais font preuve d’une maladresse qui coûte cher. Leurs adversaires sont si précis qu’ils devient difficile de les imiter.
- 58’ Le troisième pour Lyon, on le sentait venir ! Encore un contre très rapide, et Luyindula hérite du cuir dans l’axe. Il part des 25 mètres, s’avance, personne ne l’attaque. Il frappe de l’entrée de la surface, et trompe Runje grâce à un ballon détourné par la jambe de Van Buyten. Le break est fait !
- 57’ Centre de Pérez, et Vachousek se jette pour reprendre, mais Müller sauve de justesse.
- 55’ Il y a une foule d’espaces sur le terrain, et ça sent le KO. Les Marseillais poussent, et Mido adresse une nouvelle frappe sans angle. Les Lyonnais ont nombre de contres des plus dangereux, Govou et Berthod s’offrant des situations enviables, mais ils manquent le geste décisif.
- 54’ Action très étrange de Van Buyten, en position d’ailier droit. Il s’apprête à centrer, mais le ballon part vers le cadre, Coupet, surpris, détournant le cuir in extremis.
- 52’ Müller prend un carton jaune logique, après une faute au milieu du terrain largement évitable.
- 51’ Encore un déboulé de Govou côté droit, mais il manque son crochet dans la surface sur Ecker.
- 49’ La défense lyonnaise s’est replacée, et subit à présent sans dommage les assauts adverses. Edmilson est partout, et rien ne passe avec lui. Il a retrouvé son meilleur niveau.
- 47’ Ca commence fort pour l’OM, avec une grosse occasion ! Meriem centre dans la surface, dépeuplée par une défense lyonnaise pas encore en place, mais Johansen loupe sa reprise.
- 46’ C’est parti pour cette seconde période, avec on l’espère autant de punch, de jeu et d’occasions.
- Première mi-temps
- 45’ C’est la pause au Vélodrome, avec un score assez logique, les Lyonnais se montrant plus tranchants en position offensive. Mais rien n’est finit, et l’OM peut réagir devant son public. La rencontre est superbe, et cette affiche est un régal, il y a pourtant de l’enjeu.
- 43’ Frappe de Mido, sans angle, et le cuir file dans le petit filet. Mais il a été détourné au passage, et c’est un corner, qui ne donne rien. La contre attaque est cinglante, et il s’en faut d’un rien que l’OL n’aggrave le score. Quelle vitesse d’exécution !
- 41’ Nouveau centre millimétré de Malouda au point de penalty. Luyindula reprend, Runje détourne, puis Elber marque, mais l’ancien munichois est signalé, à juste titre, hors jeu.
- 40’ Grosse absence de la défense marseillaise sur le 2e but lyonnais, et les Rhodaniens sont bien décidés à enfoncer le clou. Ils poursuivent leur entreprise avec une frappe de Govou, pas si loin du cadre, et des centres incessants de Malouda.
- 38’ Deuxième but pour Lyon ! Les Gones reprennent l’avantage ! Coup franc de la droite, tiré par l’inévitable Juninho. Le Brésilien enroule le cuir de sa manière si spéciale, et le dépose sur le crâne de Luyindula, esseulé. L’ancien Niortais effleure la balle, et trompe Runje de près.
- 36’ Bonne montée de Van Buyten, très en forme, et qui adresse une frappe lourde vers le but de Coupet, mais non cadrée.
- 34’ Le match se déroule à présent au milieu du terrain, cela permet aux gardiens de souffler un peu, car ils ont été mis à rude épreuve, notamment psychologique. Même s’ils n’ont pas eu beaucoup d’arrêts à faire, ils ont vu les attaquants adverses s’approcher assez souvent pour trembler.
- 32’ On voit un peu plus Vachousek que lors des derniers matches, le Tchèque s’offre notamment une séance de jongles admirable. Cela n’impressionne pas Edmilson, tour de contrôle de la défense lyonnaise.
- 30’ Les Phocéens dominent, et se montrent à leur avantage, mais les contres lyonnais sont meurtriers. Cela fait donc un peu hésiter les locaux à se jeter dans la bataille sans compter.
- 28’ Enorme occasion pour Lyon, avec une montée de Berthod audacieuse, mais récompensée par une course de 50 mètres, puis une frappe du gauche de l’entrée de la surface. Runje a la main ferme, et sauve son équipe.
- 26’ Les deux équipes sont là pour les 3 points et rien d’autre, et ça se voit. C’est donc un régal pour les yeux, d’autant que chacun tente sa chance avec conviction, mais lucidité.
- 24’ Quel match au Vélodrome ! Déjà deux buts, une grosse présence athlétique, tempérée fort à propos par M. Layec, et des possibilités offensives de part et d’autre. Ca promet pour la suite, le sommet tient ses promesses !
- 22’ Carton jaune pour Johansen, coupable d’un tacle beaucoup trop appuyé sur Diarra.
- 20’ Egalisation de Marseille ! Corner pour l’OM, le ballon rebondit sur Malouda, et revient idéalement sur Van Buyten, astucieusement placé au point de penalty. Le Belge frappe de toutes ses forces à bout portant, et permet aux Phocéens de se relancer immédiatement.
- 18’ Ouverture du score pour Lyon ! C’est une action superbe dans son début qui permet à l’OL d’ouvrir le score. Edmilson lance Govou d’une magnifique transversale, côté droit. L’attaquant d’origine béninoise centre en retrait pour Luyindula, qui frappe, et Elber détourne le cuir, ne donnant aucune chance à Runje de sauver le coup.
- 16’ M. Layec sévit rapidement, avec un carton jaune adressé à Réveillère, coupable d’avoir déséquilibré Mido. Le coup franc ne donne rien.
- 14’ Marseille est privé de Christanval et Drogba, tous deux suspendus pour des cartons rouges pris la semaine dernière à Bordeaux, et largement évitables (un claque sur Basto pour Drogba, une main volontaire pour Christanval). Beye et Dos Santos sont toujours blessés côté OM. Côté OL, pas de suspendus, mais Dhorasoo est blessé et donc absent.
- 12’ Juninho joue très bas, en milieu récupérateur, c’est son nouveau poste depuis quelques matches. Excellent contre Nice et le Bayern, il est l’une des armes essentielles des Gones ce soir, mais Hemdani le surveille.
- 10’ Pas d’occasion à signaler, mais il s’en faut de peu. Les Lyonnais défendent, et attendent de récupérer le ballon pour contrer avec rapidité. Les Marseillais dominent donc, mais manquent de précision dans leurs passes.
- 8’ Le rythme assez élevé depuis le coup d’envoi commence à baisser, mais les 22 acteurs ont du jus, et tentent de calmer le jeu pour mieux s’organiser.
- 6’ Les fautes s’enchaînent, avec une faute identique commise de part et d’autre. Skacel empêche Govou d’aller marquer avec un léger accrochage, puis c’est Berthod qui tient le maillot de Mido. M. Layec laisse faire dans les deux cas...
- 5’ Le jeu est assez vif depuis le coup d’envoi, et les deux équipes sont volontaires, elles vont de l’avant. C’est Marseille qui domine depuis quelques minutes, grâce à une possession de balle évidente.
- 3’ Première opportunité pour Lyon, avec une contre-attaque fulgurante menée par Govou. L’international français fonce côté droit, rentre dans la surface, passe Skacel, puis veut centrer pour Luyindula, mais il est contré par Ecker au dernier moment.
- 1’ M. Layec vient de donner le coup d’envoi de cette affiche de Ligue 1. les deux équipes font parti des favorites pour le titre, disputent la Ligue des Champions, alignent énormément d’internationaux, bref, tout est réuni pour voir un grand match au sommet.
- 0’ Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 21h00. Il s’agit de l’incontestable choc de cette 13ème journée, les deux équipes étant à la poursuite de Monaco, qui s’est imposé 1-0 à Ajaccio. Il faut donc gagner pour revenir à 3 points du leader, et décrocher son adversaire du soir.


Toutes les autres infos sont sur Yahoo Foot Lyon

Master OL
© Parigones - clabdesign