à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

Lyon piétine en Ligue des Champions
 

Lyon a laissé passer une belle occasion de s’assurer une qualification pour le prochain tour de la prestigieuse coupe d’Europe en réalisant une piètre prestation à Bruxelles face au RSC Anderlecht.


Anderlecht a obtenu un succès mérité sur le champion de France l’Olympique lyonnais (1-0) au terme d’un match animé et intense de bout en bout.

L’OL débutait bien la partie avec un premier tir de Luyindula détourné par Zitka (6), lequel s’interposait encore sur une tentative de Govou (15) et une autre d’Elber (25). Luyindula était de nouveau dangereux avec un ballon heurtant le poteau droit du gardien anderlechtois (28).

Mais l’équipe belge réagissait bien, parvenant à hausser le rythme dans un match ouvert et agréable à suivre. Le gardien Puydebois, remplaçant Coupet blessé aux abdominaux, intervenait brillamment sur une reprise de la tête de Mornar, à la réception d’un centre de la gauche de Kolar (19), puis interceptait un centre au sol, de la droite, de Mornar, attendu par Wilhelmsson (32).

La pression du Sporting s’accentuait et la défense lyonnaise faisait front tant bien que mal. Sur un centre de la droite de Mornar, Tihinen manquait totalement sa reprise malgré une position idéale (35) avant que Puydebois ne stoppe facilement une reprise, timide, de la tête de Wilhelmsson sur un centre de la droite de Zewlakow (45).

Anderlecht mettait de nouveau la pression sur l’OL en début de seconde période. Lyon, gêné par les décalages de son adversaire, peinait en milieu de terrain mais la défense tenait bon et Puydebois n’intervenait qu’en interceptant un centre aérien de la droite de Wilhelmsson (58) puis en repoussant brillamment un tir de Baseggio à la suite d’un contre mené par Kompany et Wilhelmsson (66).

Anderlecht ouvrait le score par Tihinen qui reprenait de la tête un centre adressé de la gauche par Mornar (71). L’OL tentait de réagir pour égaliser et mettait à son tour la pression sur la défense belge qui résistait bien mais le Sporting, encore dangereux sur un tir de Mornar et un coup franc de Baseggio, arrêtés par Puydebois, conservait sa courte avance jusqu’au bout pour se relancer en vue de la qualification.

Paul Le Guen : "Nous avons laissé passer une chance de qualification ce soir mais il y a encore une possibilité de nous rattraper. Nous étions bien entrés dans ce match puis nous avons perdu la maîtrise après 20 ou 25 minutes de jeu de façon inexplicable. Nous avions les moyens d’aller plus loin dans cette maîtrise. Il n’y avait aucune raison de se relâcher. Nous avons perdu des ballons faciles qui nous ont exposés. A la mi-temps, nous voulions reprendre comme en début de match mais nous n’avons pas su repartir de la même manière en seconde période. Nous n’avons pas su tenir en qualité technique et en conservation du ballon, des domaines dans lesquels nous avons habituellement des arguments.

Dans ce groupe, les équipes sont proches les unes des autres. Nous avons l’obligation de gagner le prochain match à Gerland contre le Celtic. Un but d’écart suffira mais il faudra l’emporter".


La Fiche du Match

A Bruxelles (stade Constant Vanden Stock), Anderlecht (BEL) bat Lyon (FRA) 1 à 0 (0-0)
- Temps : frais
- Terrain : bon
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 20.779
- Arbitre : M. Messina (ITA)

Buts :
- Anderlecht : Tihinen (71)

Les équipes :
- Anderlecht : Zitka - Tihinen, Kompany, Deschacht - Zewlakow (Hendrikx, 68), Baseggio, Hasi, Zetterberg (Vanderhaeghe, 87), Kolar (Iachtchouk, 89) - Wilhelmsson, Mornar
- Lyon : Puydebois - Réveillère, Edmilson, Mueller, Berthod (Caçapa, 81) - Govou, Juninho, Luyindula, Diarra (Carrière, 74), Malouda - Elber

Master OL
© Parigones - clabdesign