à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais
 

Lyon reprend la course en tête
 

Lyon a parfaitement géré le match décalé contre Strasbourg dimanche soir en s’imposant méthodiquement par 1 but à 0 au stade de la Meinau face à de valeureux alsaciens. Lyon a ravi à Monaco la première place de la Ligue 1 et il ne reste plus que 6 "finales à jouer" avant la fin du championnat...


L’Olympique Lyonnais devance l’AS Monaco d’une longueur et le Paris-SG (3e) de trois points.

Entre des Strasbourgeois surtout décidés à défendre et des Lyonnais un peu émoussés, quatre jours après leur élimination par Porto en quart de finale de la Ligue des Champions, la première période n’atteignait pas des sommets.

Pourtant, les rares fois durant lesquelles ils accéléraient balle au pied, les Rhodaniens mettaient à mal une arrière-garde alsacienne pas toujours rassurante et guère préoccupée par la relance.

Dutruel pouvait donc tranquillement s’échauffer sur deux frappes un peu écrasées d’Essien (4 et 27), avant de réaliser un arrêt plus délicat sur une troisième tentative du Ghanéen, servi en retrait par l’ancien Strasbourgeois Luyindula.

Les tirs de Pontus Farnerud (16), Le Pen (37) et Alex Farnerud (42) ne trouvaient pas le cadre, et Coupet se saisissait sans sourciller d’une autre frappe du plus jeune des frères suédois (20).

Le scénario était vite bouleversé au retour des vestiaires. Une ouverture de "Magic" Edmilson était déviée par Elber vers Luyindula qui, seul face à Dutruel, marquait pour la quatrième fois en 4 matches contre son ancien club (46).

Strasbourg passait alors clairement la marche avant et Drobny manquait de peu le cadre de la tête, sur un coup-franc finement joué par Pontus Farnerud (52) et sur lequel il se retrouvait mystérieusement seul devant Coupet. On était passé tout près de l’égalisation.

La pénurie d’attaquants se faisait ensuite sentir côté alsacien. Plusieurs mouvements prometteurs ne trouvaient ainsi aucun débouché et il fallait même une sortie audacieuse de Dutruel pour empêcher Malouda de doubler la mise (82).

La fin de match était tendu pour les nerfs lyonnais mais les alsaciens semblait eux aussi fatigués et le score en restait là.

Paul Le Guen  : "C’est notre dixième victoire à l’extérieur, c’est une performance. Je suis très satisfait du résultat, même si cela a été laborieux. Il a fallu tenir et quelques erreurs auraient pu provoquer le retour de Strasbourg. C’est important d’avoir une victoire de plus que Paris et de passer devant Monaco. Même si on a un gros rythme, ils sont juste derrière. On veut tenir bon. On est obsédé par les deux premières places dans un premier temps, on verra après pour le titre. La troisième place serait une déception après la saison qu’on est en train de faire".


La fiche du match

A Strasbourg (Stade de la Meinau) : Lyon bat Strasbourg 1 à 0 (mi-temps : 0-0)
- Terrain : mauvais
- Temps : froid
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 19.467
- Arbitre : M. Colombo

But :
- Lyon : Luyindula (46)

Avertissements :
- Lyon : Elber (58), Juninho (90+4)

Les équipes :
- Strasbourg : Dutruel - Abdessadki, Devaux (Martins 80), Drobny, Kanté, Lacour (Ehret 74) - A. Farnerud (Moukouri 87), P. Farnerud, Bassila (cap), Le Pen - Mouloungui
- Lyon : Coupet - Deflandre, Mueller (cap), Edmilson, Berthod - Essien, M. Diarra, Dhorasoo - Luyindula (Viale 90+2), F. Malouda (Gomez 85) - Elber (Juninho 75)

Master OL
© Parigones - clabdesign